Hôpital – Le PS refuse d’abdiquer

RASSEMBLEMENT DEVANT L’ARS A DIJON – VENDREDI 18 MAI à 14H.


Communiqué – Deux semaines après la fermeture de la chirurgie, la situation du centre hospitalier Jean Bouveri ne cesse de se dégrader comme le déclarait à la presse le 30 avril dernier Mme Jarrot « Il faut savoir qu’aujourd’hui, rien ne se passe comme prévu … la réorganisation ne se passe pas comme annoncé ».

L’intersyndicale hospitalière et le CODEF se retrouvent malheureusement bien seuls pour combattre les décisions de l’ARS et défendre le service public hospitalier sur notre territoire.

Un député absent qui semble beaucoup plus préoccupé par les prochaines municipales chalonnaises et sa possible nomination au gouvernement que par l’intérêt de sa circonscription et de ses habitants ….

Une présidente du conseil de surveillance de l’hôpital, maire, présidente de l’association des maires de Saône-et-Loire qui malgré les multiples déclarations n’aura jamais pu peser sur les décisions prises. Depuis l’annonce de la fermeture de la chirurgie le 9 janvier dernier, les rendez-vous sollicités auprès du premier ministre et de la ministre de la santé n’aboutissent pas et nous sommes sans nouvelle du référé suspensif de la fermeture de la chirurgie qui devait être engagé suite au conseil de surveillance … du 30 avril.

Depuis septembre dernier, nous ne cessons d’alerter sur les conséquences de la fermeture de la chirurgie sur l’ensemble de l’offre de santé de l’hôpital, sur l’accès au soin des usagers, sur l’attractivité de notre territoire.

La situation actuelle du centre hospitalier et de son personnel n’est pas tenable. Les élus, les adhérents socialistes refusent d’abdiquer quand l’accès à la santé des habitants de notre bassin minier et à ce point remis en cause !

Le gouvernement, la ministre de la santé et l’ARS Bourgogne Franche Comté doivent accepter, enfin, le dialogue avec les élus et l’intersyndicale hospitalière afin de redéfinir une offre de santé pérenne permettant de répondre aux besoins de la population.

Nous soutenons le rassemblement organisé par l’ensemble des comités d’usagers des villes de Montceau, Clamecy, Gray, Vesoul, Decize, Montbéliard-Belfort, Lure-Luxeuil, Saint Claude, Tonnerre …

devant le siège de l’ARS, 2 place des Savoirs à Dijon

Vendredi 18 mai à 14h

et appelons les montcelliens disponibles ce jour à rejoindre la mobilisation organisée par le CODEF (départ en bus de l’Embarcadère à 12h – contact : webmaster@lecodef.org).

PARTI SOCIALISTE – SECTION DE MONTCEAU-LES-MINES

20 rue des Oiseaux – 71300 Montceau-les-Mines

section@ps-montceau.fr

6 commentaires

  1. Et voilà le ps ďe nouveau en campagne pour les municipales. Démagogie est une stratégie utilisée par les perdants. Puisque vous refaites l’histoire je vais me permettre de vous en rappeler quelques lignes.
    Vos adversaires sont dans votre article le député et Mme Le Maire nous l’avons bien compris.
    Mais il me semble qu’a l’époque (pas si lointaine ) vous aviezone en grande pompes et renforts des médias posé la première pierre d’un nouvel hôpital. Que vous aviez à vos côtés un ancien ministre (maire du creusot ) un député maire et que par la suite vous aviez un Président socialiste avec un député également socialiste qui est entré au gouvernement
    A cette même époque votre représentant local était de l’équipe municipale et qu’a t’il fait?
    Vous avez beau jeu aujourd’hui de dénoncer Mme le Maire qui elle n’est que Maire et Présidente des Maires de Saône et Loire et après
    Vous qui vous revendiquez spécialiste de la politique savez bien que si ces titres ont un impact locale voir plus ils ne pèses pas face au rouleau compresseur du gouvertement .
    Vous lui faites un procès en inaction mais vous, vous aviez tout les leviers dont un Président issu de vos rangs et un ami au gouvernement et bien vous n’avez rien fait.
    Nous savons tous qu’au ps la morale est pour les autres. Salutations.

  2. Mr BUSMUTH,

    Avez vous compris l’article ? Je me pose cette question ! LE PS a une critique sévère en vers le gouvernement ! Il appelle à un dialogue avec les élus de Montceau et l’intersyndicale !
    Attendons la déclaration du président de Montceau ma vie qui une nouvelle fois va radoter sur le passé comme vous le faite !

  3. Bien dit l’exacte vérité qu’on fait les élus précédents . rien . et le député de l’époque devenu secrétaire d’état rien non plus pour l’hôpital . mais il est vrai que lorsque l’on ne fais rien il est plus facile de dénigrer les autres et quand je vois sur les médias une syndicaliste qui dit se battre pour l’hôpital alors qu’elle était tous sourire lors de la pose de la première pierre mais il est vrai avec l’âge parfois on oubli

  4. Heschtebane ( volontaire) encore vous? Seriez vous le nouveau baRon noir porte parole de ps? Que vous et vos amis n’avez vous fait sur ce dossier? Je sais que reparler dun passé sous votre responsabilité vous agace mais cela est réalité.
    Quant à l’article je l’ai bien compris au même titre que tout ceux qui ont compris votre manège. Vous êtes des démagogues.
    Parler de la responsabilité des autres est votre fond de commerce mais vous jetez toujours un voile pudique sur la votre.
    Vous faites injures à bon nombres de lecteurs en insinuant que votre article n’est pas compris. Vous en êtes donc l’auteur ?
    Restez dans le déni mais nous avons beau vivre dans une ville d’ouvriers nous n’en sommes pas pour autant une ville d’idiots.
    Vous pensez faire parti de l’élite intellectuelle et avez envers les Montceliens une certaine condescendance. Les urnes ont parlées vous êtes un parti moribond et vous utilisez toutes les bassesses pour salir vos concurrents ( que vous vous qualifiez d’adversaires ). Salutations.

  5. M. BUSMUTH votre empressement à défendre Mme le Maire est remarquable.

    Je constate que la suppression de la chirurgie est dans les tuyaux de l’ARS depuis le début des années 2000, que les élus précédents ont toujours su l’éviter.

    En juin 2017, l’ARS proposait de faire de Montceau l’hopital de référence en pour la chirurgie ambulatoire sur le groupement Chalon, Autun, Montceau. Puis en janvier, plus rien, chirurgie complètement fermée. Qu’a fait Mme Jarrot : rendez-vous avec l’ARS, non … rendez-vous avec là ministre de la santé, non … menacer de démissionner, toujours non … rien, elle n’a pas bougé le début de son petit doigt !

    M. BUSMUTH, les prédécesseurs n’ont sans doute pas tout fait à la perfection, mais eux, au moins quand il fallait se battre, ils étaient là !

  6. Pierre C. Quand est il de votre ‘hôpital communautaire ? Merci d’avance de m’informer de l’avancement des travaux! Cordialement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *