Hôpital – Jarrot et Gauvain sous les lazzis du défilé

L’ambiance électrique devant le perron de la mairie n’a pas faibli d’intensité pendant le défilé. « Jarrot démission, Gauvain tu sers à quoi ?, non, non à la fermeture de la chirurgie, tous ensemble, tous ensemble », sont les slogans entendus tout au long du parcours du défilé.
Ça a commencé chaudement avec quelques échauffourées sans conséquences et cela continue de manière mois électrique, mais tout aussi déterminée. Il n’y a pas d’élus dans le défilé, ceci explique sans doute cela.

Tout le long du passage du cortège, les magasins affiliés à Montceau Commerces ont baissé de manière symbolique comme promis, qui son rideau de fer, qui des stores. Une consigne très suivie, sauf par les magasins franchisés pour qui la liberté d’action appartient visiblement à d’autres.

Pour les organisateurs au début de la marche il y a 1 000 participants, et sûrement par un prompt renfort, ils sont 1500 à l’arrivée. Pour la police qui n’a pas encore de système de comptage et le fait manuellement la foule se chiffre à 800.

Chantal que nous rencontrons lors du parcours est étonnée, elle ne savait pas ce qui se passait, habitant ailleurs. Elle connaît le problème, trouve normal que les gens se battent pour le service public hospitalier.

Jean lui se désespère de la zizanie qui s’est exprimée devant le perron de la mairie et qui continue alors que la manifestation se regroupe à nouveau devant le perron.

Et les slogans hostiles reprennent alors que le député est repris à parti par des participants.

Si quelque chose est gagnable, ici rien n’est gagné dans les relations entre le Codef et les deux élus, Jarrot et Gauvain.

Gilles DESNOIX

2 commentaires

  1. Ce pauvre GAUVAIN n’en a rien à faire de notre hôpital, il ne le connaissait même pas il y a 12 mois ! Ce député internet parisien qui soutient le Gouvernement laxiste et incapable de s’attaquer aux vrais problèmes de la France (insécurité, protection de l’économie, défi islamiste, affaiblissement de l’autorité de l’Etat, démantèlement de l’outil militaire…) mais qui presse les classes moyennes comme un citron, n’est là que pour acter la fin de notre chirurgie.
    Il n’y a plus rien à faire, ce n’est pas de sa faute ! L’hôpital va devenir un centre d’addictologie, tout le monde est alcoolique ici c’est cela ? C’est une véritable honte. Où iront se faire opérer nos personnes âgées ? Si un montcellien est victime d’un infarctus, aura-t-il la solidité de tenir au moins 1h dans un camion de pompiers pour aller à Chalon ?
    Le godillot GAUVAIN et sa suppléante opportuniste peuvent rentrer dans leurs chaumières, nous n’avons aucunes envies de croiser leurs têtes dans les rues. Un désert médical pour 100 000 habitants, voilà le début de leur bilan !

  2. vous racontez bien n’importe quoi le député n’avait rien a faire a montceau se matin ? mais dites moi qui a voté pour lui ? il est élu moi ça ne me plait pas mais cela s’appelle la démocratie , un mot que beaucoup de personnes ne devaient pas savoir la signification en les insultants et en leur refusant la parole et pour terminer je voudrai saluer le courage mme jarrot qui n’a pas hésitée a affronter les insultes et les sifflets

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *