Gilets jaunes – Le camp démantelé cette nuit

Il fallait s’y attendre. Même si le commissaire de police de Montceau n’était sûr de rien, « la décision tombera quand elle tombera » avait-il indiqué dimanche soir aux gilets jaunes, cette nuit, vers 22h, cinq fourgons de gendarmes mobiles, le sous-préfet, le commissaire ont débarqué au Magny avec l’objectif de faire table rase du camp.

Sur place, ils étaient trois ou quatre gilets jaunes encore autour du feu quand l’armada est arrivée et protéger les employés de la DIR à qui revenaient le soin de démonter les installations du camp.

Petit à petit, les gilets jaunes furent plus nombreux pour signifier leur mécontentement, de la haine pour certains.

Une page se tourne au Magny.

Jean Bernard

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *