Gilets jaunes – Image et réflexion du jour

Combien de photos ce samedi 1er décembre 2018 ont été prises aux abords de l’échangeur du Magny pendant la rassemblement populaire des gilets jaunes ? Impossible à savoir.

L’oeil de Steph a cette particularité de choisir l’angle et le cadrage quand d’autres déclenchent tout simplement. Et forcément, même si le sujet est le même, le rendu est totalement différent.

Alors ce n’est pas la patrouille de France qui est passée en rase-motte au-dessus de la RCEA mais des fumigènes qui ont été allumés sur la chaussée aux couleurs du drapeau français.

On est gilet jaune et fier des couleurs de son pays  même dans un mouvement de contestation. Alors oui, les violences à Paris ternissent l’image des gilets jaunes mais au Magny puis au centre-ville à Montceau-les-Mines hormis le désagrément causé aux automobilistes, aucun débordement n’est a déploré.

Le mal est fait, Paris le symbole d’un pays, d’un peuple, panse ses plaies. Bon nombre de citoyens ne comprennent pas, ne comprennent plus qu’une manifestation, à l’origine pacifiste, dégénère à ce point. Cette spirale de violence ne mène à rien sauf opposer les Français entre eux. Malheureusement.

La société n’est pas foutue disions-nous il y a tout juste une semaine. Non, elle est malade et le remède semble indisponible dans les rayons. Quel sera le prix à payer pour remettre de l’ordre, redonner confiance aux Français, gilets jaunes et autres ?

Si vous avez la réponse…

Jean Bernard

5 commentaires

  1. « Non, elle est malade et le remède semble indisponible dans les rayons »

    Très juste, la société française est malade. Malheureusement les gilets jaunes ne proposent rien, et se contentent (comme souvent chez les Français) de gueuler sans rien proposer. Sans verser dans l’utopie, pourquoi ne pas imaginer une société moins dépendante de la bagnole et du diesel? Pourquoi ne pas demander un bassin minier avec plus de bus et de possibilités pour les gens d’aller travailler sans prendre leur voiture (covoiturage par exemple)? Pourquoi ne pas réflechir à moins (mieux!) consommer? A défaut d’avoir plus d’argent, moins en sortir du porte-monnaie (sans avoir l’impression de vivre moins bien…) Un des points de crispation est le prix du litre d’essence, et les gilets jaunes ne comprennent pas (mais veulent-ils le comprendre?) que la voiture commence doucement à appartenir au passé, à un monde du XXe siècle (qui sentait bon la France de Pompidou), parce que le XXIe se fera avec moins de voitures. Les grandes villes étouffent sous les embouteillages et les particules fines (avec des types de voitures désormais interdites dans le centre-ville, voire des centre-villes entièrement piètons), les grands constructeurs se préparent à un tournant industriel et sociétal (ça pourrait faire des vagues), un grand défi écologique se présente (lui aussi ignoré depuis 40 ans, comme de nombreuses réformes dans ce pays)… notre société telle qu’elle est n’est plus viable et que veulent les gilets jaunes? Du diesel pas cher (le moteur diesel est de toute façon condamné), continuer à utiliser leurs bagnoles et à participer encore plus à la société de consommation : en décalage avec un nouveau monde qui vient, et que les gilets jaunes ne voient pas.

  2. La première mesure que devrait prendre le gouvernement c.est de rétablir l.impot de solidarité sur la fortune sur toutes les fortunes y compris les œuvres d.art. Une mesure de solidarité

  3. que le gouvernement donne un signe fort en commençant par donner l’exemple lui-même,
    diminuer le nombre de ministres , par exemple ceux qui ont été condamner pour avoir fraudé , moins de députés et supprimer les sénateurs payés a dormir , supprimer quelques avantages quand on connait leurs indemnités ! et redistribuer à ceux qui en ont vraiment besoin
    Qu’ils réduisent leur train de vie , il y a des économies à faire , on peut se restaurer sans aller dans un quatre étoiles , aller dans des hôtels moins luxueux , on peut être chic et élégant sans aller dans les maisons de haute couture , surtout en temps de crise ,
    S’assurer que les sommes allouées à une certaine dame servent bien aux œuvres concernées et pas a ses fantaisies personnelles On ne peut pas faire n’importe quoi avec l’argent des français
    Et les augmentations au pourcentage qui sont pour moi discriminatoire
    Que les salaires de base soient en fonction des qualification , des aptitudes et du travail fourni, mais 1% sur 2000 euros , 1 % sur un smic de 1100 euros ou 1% sur une retraite de 600 euros , c’est diviser pour mieux régner et pourtant nous avons tous les mêmes besoins , travailler pour vivre et se nourrir , se vêtir , se soigner et profiter un peu de la vie
    Tout coûte de plus en plus cher quand les revenus eux ne suivent pas , quand les taxes et impôts continuent d’augmenter encore et encore, alors pas de quoi s’étonner de la situation

  4. à l’attention des gilets jaunes
    débat sur France 2 avec Gerard filoche membre du bureau du ps sur la fraude fiscale en Europe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *