Gilets jaunes acte III – Une personne interpellée sur la RCEA à Montceau

Déclaration du préfet de Saône-et-Loire – Samedi 1er décembre 2018.

Ce samedi 1er décembre 2018, des manifestations non déclarées ont de nouveau eu lieu dans plusieurs villes de Saône-et-Loire.
Le centre opérationnel départemental, réunissant tous les acteurs concernés, a été activé ce matin afin de suivre l’évolution des différents rassemblements dans le département.
Des blocages ont été constatés en particulier à Montceau-les-Mines à hauteur de l’échangeur du Magny sur la RCEA (RN70) et à Montchanin au rond point de Jeanne Rose (RN80). Avec plusieurs kilomètres de bouchon, ces routes nationales ont dû être fermées. Des déviations ont été mises en place.
Des ralentissements importants ont été constatés à Saint-Marcel vers le rond-point des Orlans, à Chalon-sur-Saône au rond-point de Droux, et à Mâcon.
Plusieurs attroupements sont toujours en cours à 19h.
Deux personnes ont été interpellées : une personne pour alcoolémie à Mâcon Nord et une personne à Montceau-les-Mines pour outrage, rébellion et conduite sous l’empire d’un état alcoolique (NDLR: un chauffeur routier étranger est descendu de son camion muni d’une barre de fer). Depuis le 17 novembre, 29 personnes ont été interpellées par les forces de l’ordre pour entrave à la circulation, rébellion, outrage, usage de la force contre un agent de la force publique, mise en danger de la vie d’autrui, violences volontaires, ivresse publique et manifeste, usage de stupéfiants, dégradations de radars.

Le préfet rappelle que les manifestants restent responsables de leurs actes en toutes circonstances. Leur responsabilité civile est engagée en cas de dommages causés à des personnes ou à des biens.
Après deux semaines de mobilisation et pour le troisième week-end les policiers et les gendarmes de Saône-et-Loire sont une nouvelle fois fortement engagés pour contrôler, protéger et intervenir. Le préfet tient à les saluer pour leur professionnalisme, tout ayant été mis en œuvre pour assurer la sécurité de tous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *