Gilets jaunes acte III – La marche sur le centre-ville de Montceau

18 h – Il fallait s’y attendre, pour éviter que les ralentissements ne posent de véritables problèmes sur la RCEA à l’échangeur du Magny, une déviation a été mise à la sortie de Paray-le-Monial. Alors au bout d’un moment, en début d’après-midi, outre quelques automobilistes, plus aucun camion n’apparaissait au loin.

Lassés d’attendre, les gilets jaunes prirent alors la décision de remonter au camp de base et savoir quoi faire. L’idée de marcher sur Montceau-les-Mines l’emporta haut la main même si certains n’approuvèrent pas la décision.

Très vite un groupe de marcheurs (une bonne centaine), des gilets jaunes évidemment emprunta la RCEA et au rythme de sénateur sur une voie totalement dégagée (la police avait fait le nécessaire), ils ont rallié l’échangeur du Bois du Verne. D’autres prirent leur véhicule.

A Montceau, les uns et les autres s’embrassèrent avenue des Allouettes et tous prirent la piste pour se rendre à Leclerc. « On ne rentre pas » tel était le mot d’ordre. Respecté.

Dix minutes plus tard, marche arrière et en avant sur le centre-ville pour se rassembler devant la mairie où environ deux cents gilets jaunes chantèrent à deux reprises la Marseillaise.

Certains vont bien dormir cette nuit.

Jean Bernard

6 commentaires

  1. Déçu déçu je soutenais les gilets jaune pour une cause qui nous concerne tous mais ce que je vois en ce moment devant ma télé me sidère . je soutenais un mouvement bon enfant comme dans notre ville mais ce qui se passe à Paris me révolte , je vois quoi , des gilets jaunes qui cassent tous qui brûle des images de casseurs de voyous. alors Mmes mes les gilets jaunes qui cassent tout ( car tous ses voyous portent un gilet jaune )donc demain mon gilet jaune à la poubelle et j’espère ne pas être le seul ou alors faitent le ménage dans vos rangs

    • Et vous les souteniez comment les gilets jaunes ? Assis confortablement au fond de votre canapé ? Devant BFM tv ? En mettant votre gilet sur le tableau de bord de la voiture ? Êtes vous descendu une fois avec de votre voiture ?, manifester ? Rencontrer les gilets jaunes ? Non sûrement pas
      Comparé ce qui est comparable

  2. Tout à fait d’accord avec vous ! Finalement ce mouvement a été récupéré par des radicaux, des casseurs, des voyous, des anarchistes et surtout des personnes qui sont là de mauvaises raisons…J’étais gilet jaune aujourd’hui en aucun cas je ne cautionne cela…
    J’espère que le gouvernement va déclarer l’État d’urgence et prendre les mesures adéquates. Aucun dialogue ne pourra s’instaurer si le mouvement ne revient pas à la raison

    • Plus le mouvement va durer, plus le risque de radicalisation sera important. 3e samedi de manifestation nationale, et une nouvelle étape dans la violence vient d’être franchie. Il faut tout de même bien faire la différence entre l’énorme masse des gilets jaunes pacifiques et l’habituelle minorité de casseurs qui viennent s’agréger aux manifestations, peu importe le sujet (G20, retraites, gilets jaunes, matchs de foot…). Ces personnes sont des casseurs qu’on pourrait qualifier de niveau presque professionnel et qui ne s’intéressent pas au mouvement : ils veulent juste en découdre. Mais rappelez-vous de ce fameux « Jeff », le Français expatrié en Floride d’un précédent article de l’Informateur de Bourgogne! Il racontait avoir cassé à Paris, « et c’était bon ». Le tout raconté tout penaud devant une assemblée de gilets jaunes que ça n’a pas fait réagir. Les Jeff sont le poison des gilets jaunes.
      Le mouvement a de toute façon une structure qui favorise ces débordements: pas d’organisation (ils refusent l’aide des syndicats qui eux sont rôdés à ce genre de manifestations), pas d’expérience pour certains pour sortir de situations dangereuses (ça s’apprend de manifester et de savoir quand il faut quitter une manif’ avant que les lacrymos entrent en scène) et une sorte d’insouciance dans les actions menées qui ne prennent pas en compte la gravité des situations (bloquer une voie rapide, une autoroute ne sont pas sans risques… combien de blessés depuis le début du mouvement?). Aucun dialogue n’est possible, ne serait-ce que parce qu’il n’y a aucun interlocuteur officiel du côté des gilets jaunes! Avec qui peut parler l’exécutif si personne ne vient?

  3. Surtout ne pas se retirer !
    Ne laissons pas notre mouvement entre les mains de ces casseurs. A ce millier de
    « Beurdins » montés à la capitale pour en découdre, répondons en étant dix mille de plus la prochaine fois, un poing levé et l’autre sur le cœur !
    Vive la sociale !

  4. Moi je pense que vous n avez jamais été gilet jaune mais autorevers.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *