Entreprises – Prise en charge du loyer, c’est le moment de vous manifester

Aide aux loyers pour les entreprises de 0 à 10 salariés :

Modification des horaires d’ouverture des points d’accueil.

La communauté urbaine a mis en place deux points d’accueil pour recevoir les commerçants touchés de fermeture administrative et instruire les demandes de prise en charge de loyer :

● Au Creusot – château de la Verrerie

● Montceau – EBS, rue Saint-Eloi

Du lundi 21 au jeudi 24 décembre inclus, les points d’accueil seront ouverts de 9h à 12h et de 13h30 à 16h.

Du lundi 28 au jeudi 31 décembre inclus, les points d’accueil seront fermés au public. Des permanences seront assurées :

Demandes par voie dématérialisée :

  • Les demandes peuvent être faites par voie dématérialisée via notamment un formulaire téléchargeable sur le site internet de la communauté urbaine : www.creusot-montceau.org

Rappel :

La communauté urbaine et la Région Bourgogne-Franche-Comté ont mobilisé 700 000 € supplémentaires, sous forme d’aide au loyer, pour soutenir en particulier les commerçants et les artisans qui subissent une fermeture administrative.

Bénéficiaires. – Les demandes d’aides concernent les établissements de 0 à 10 salariés (en équivalent temps plein) ayant subi une fermeture administrative d’au moins 25 jours à compter du 29 octobre 2020 minuit, date du nouveau confinement mis en place sur le territoire national par le gouvernement.

Montant maximal. – Le montant de l’aide allouée est fonction du montant mensuel du loyer et plafonné à 500 €. Cette aide est renouvelable une seule fois pour chaque bénéficiaire, selon les mêmes principes d’attribution, en cas de prolongation ou de renouvellement des fermetures administratives.

Un commentaire :

  1. Si nous sommes « en guerre » alors l’effort de guerre doit être supporté de façon équitable par tous. Dans toutes les mesures gouvernementales je n’ai pas vu de mesures qui impactent, les propriétaires, les bailleurs, ou les banques. En ce qui concerne les loyers ils aurait dû être annulé purement et simplement sur les périodes de confinement pour que chacun supporte une partie de ces mesures qui ont un impact économique fort. Ce n’est pas à la collectivité d’aller nourrir les gros propriétaires par effet domino.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.