En 2019, à quoi faut-il s’attendre ?

Etonnant, non ! Surprenant même… Comment interpréter ce cliché ? Un crâne, deux vaches et une bouteille de champagne, le mélange des genres ? C’est justement l’ADN de L’informateur de Bourgogne, ce côté poil à gratter qui plaît ou déplaît ou les deux à la fois, c’est encore mieux.

Etre ou ne pas être dans la mouvance, être dans le politiquement correct, formule qu’on nous rabâche à longueur de temps. Vous prenez la formule du midi, entrée-plat-dessert ? Toujours la même musique, toujours la même rengaine.

Avons-nous encore le choix de dire oui, de dire non sans être pris pour un illuminé ?

Ce crâne, plutôt joli, ces vaches de couleur (sans rapport avec ce que vous pouvez imaginer) et du champagne (la marque est un pur hasard), incitent à la dérision et conduisent tout droit à 2019.

Qu’attendre de la nouvelle année ?

Des experts hautement qualifiés vous le diront mieux que moi. 2018 a été, 2019 sera. Sera quoi ?

Sans vous bourrer le crâne, bonne année 2019.

Jean Bernard

3 commentaires

  1. J’aime bien le côté poil à gratter.
    Merci pour les reportages.
    Pour 2019, on verra bien.
    Bonne année

  2. Merci pour votre journal.
    Je ne suis pas devin ni expert, mais selon moi, 2019 sera la continuité logique de 2018. Les calendriers n’ont pas toujours de prise sur les événements.

  3. Merci à vous pour votre manière de nous informer.
    Belle année 2019 et bonne rentrées à tous dans l’an 9 !!!!!
    l’espoir fait vivre !!!!!! l’argent aussi !!!!!!!!
    Bonne année à tous les Polliaciens et toutes les Polliaciennes.
    Une parmi tant d’autres.
    MJT

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *