Détresse – Mineurs, ils ont reçu la facture des obsèques de leur père et ses dettes

La situation est abracadabrantesque et douloureuse à la fois.

Un soir de janvier de cette année, un conducteur trouve la mort dans un accident de la circulation. Divorcé, il laisse deux enfants de 13 et 17 ans. Les parents du défunt organise les obsèques et la facture arrive. Elle se monte à 4 321.56 €.

Qui doit la régler ?

Sur Service-Public.fr, il est indiqué: Même s’ils renoncent à la succession, les héritiers doivent payer les frais d’obsèques ; peu importe l’existence ou l’absence de liens affectifs.

Pour payer les funérailles, les héritiers peuvent demander à la banque du défunt de prélever les sommes avancées sur ses comptes en présentant la facture réglée, et dans la limite de 5 000 €.

Les héritiers, ce sont les enfants. Quant au compte en banque de leur père, c’est inutile, ils héritent également de ses dettes. Ils doivent donc régler au total dans les 12 000 €.

Et leurs grands-parents ? « Ce sont eux qui ont tout organisé et ils nous ont envoyé la facture » rapporte le plus grand des enfants.

Pourraient-ils au moins participer ? Le grand-père : « Ils (les deux enfants) réclament leur part d’une SCI. Je veux bien donner leur part mais d’abord il faut vendre », glisse-t-il au téléphone.

Ultime solution, vendre la maison

Que peut faire la mère des deux enfants (elle avait la garde alternée), propriétaire de la maison achetée avec le mari de ses enfants (ils ont divorcé), aujourd’hui décédé ? « Mon avocat m’a dit que ce sont les descendants qui doivent payer » donc ses enfants « mais ils n’ont aucun revenu ».

Dans un premier, ils ont mis une cagnotte en ligne. Pas extraordinaire. « Nous faisons également des brocantes car comment voulez-vous que mes enfants de 13 et 17 ans règlent 12 000 € ? » lance-t-elle.

Faire un prêt bancaire ? La maman ne travaille plus, elle vient d’être mise en invalidité suite à une maladie. « On arrive à saturation » ajoute-t-elle. « La seule solution est de vendre la maison et les enfants toucheront leur part et pourront régler les 12 000 € ».

« Je vais travailler, enfin j’espère, pendant les vacances » annonce la jeune fille de 17 ans.

« La situation est vraiment compliquée, un peu beaucoup même » juge la maman.

Quand rien ne va, rien ne va. Dur dur d’être un enfant.

Jean Bernard

 

Pour la cagnotte

https://www.leetchi.com/c/fanny-et-theo

9 commentaires

  1. Est il possible d’exiger cela d’enfant pas même majeurs ?
    Ça me parait assez ignoble.
    Cagnotte, mais où ?

    Cordialement

  2. Des enfants mineurs n’ont rien le droit de faire. Sauf quand il faut payer, là, on les y obligent….!!!
    Encore « un truc » bien Francais ça……………
    Pauvre France….

  3. Une cagnotte leetchi a etais creer pour les aider sur fb et nous avons deposer plusieurs petite tirelire dans different magasins qui on bien voulu l accepter bureau de tabac a la zup celui au dessus du commisariat a la pizzeria Presto pizza a la station d essence de saint vallier boulangerie de perrecy les forges et egalement le bureau de tabac … Dupuis Marie

  4. https://www.leetchi.com/c/fanny-et-theo
    Voila le lien de la cagnotte le euro et juste le partage de cette cagnotte es le bienvenue

  5. Les grands-parents ont signé un contrat avec l’entreprise de pompes funèbres, contrat qui les engage eux-seuls.
    C’est donc à eux de régler la facture …
    Ils peuvent ensuite chercher à se faire rembourser par les héritiers.

    Si un notaire est impliqué dans la succession, son aide devrait être très utile pour éclaircir la succession …

    • … très utile pour éclaircir la situation …
       
      (On ne se relit jamais assez ! 🙂 )

    • mais arretez de nous incriminer nous allons donner aux enfants comme prévu leur part sur notre sci celà avoisinnera les 12 à 13000 euros ainsi ils vont pouvoir payer l’enterrement arretez nous avons déjà un gros chagrin d’avoir perdu notre fils ainé jamais nous n’avons refusé de les aider meme fanny disait qu’elle ne voulait pas des parts de notre sci et nous nous tenons bon avec notre comptable nous allons faire le nécessaire pour que cet argent soit envoyé au juge des tutelles

  6. jai eu vent de cette histoire,je m’aperçois que dans cet article il n’y a qu’une seul version.Je ne remet pas en doute ce qui ce dit mais je préfère avoir des réserves car je pense qu’il n’y a pas toute la vérité,Pour les tirelires qui se trouve dans certaines boutiques ont ils vraiment le droit de le faire?car avec nos lois françaises c’est compliqué

  7. la famille s’est elle tournée vers la CPAM (un capital décès peut bien être versé si le papa était en activité ou en âge de travailler).

    De même, le papa avait peut être une mutuelle qui peut versé un capital décès.

    Son employeur (si il était salarié) peut aussi quelques fois versé un capital.

    MAIS, le papa étant décédé dans un accident de la circulation, qu’il soit responsable ou non, ( si il était assuré), la famille peut également se retourner contre l’assurance pour obtenir des indemnités.

    bon courage à cette famille

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *