Ciry-le-Noble – Le bon dernier geste

Avant de tirer sa révérence, l’association les Majos Cyriennes a reversé le bénéfice de la vente de milliers de costumes à trois associations d’enfants malades. 

Au fond d’elle-même ce doit être un déchirement, « un crève coeur » ajoute en aparté madame le maire de Ciry-le-Noble. L’émotion est contenue, Françoise Lamborot ne laisse rien paraître. La président des Majos Cirysiennes tient à quitter le devant de la scène avec dignité et sur une très belle note.

Le 30 septembre prochain, l’association les Majos Cirysiennes sera dissoute. Quarante-trois ans que Françoise Lamborot _ elle a commencé majorette _ a donné beaucoup de son temps mais aujourd’hui, le rideau va tomber. La présidente « et monitrice » s’empresse-t-elle de préciser lâche donc les rennes, « même si ma fille Corinne m’aidait ». Qu’on le veuille ou non, les années passent et l’usure, peu à peu fait son effet.

Evidemment, elle aurait souhaité trouver un successeur. « Un président, ce n’est pas trop le problème, mais une monitrice de majorettes, c’est tout de suite plus compliqué » avoue-t-elle. Résultat personne n’a voulu prendre sa place et il fut donc décidé de tout arrêter malgré les trente-cinq jeunes filles encore chez les Majos. »

Madame le maire, Renée Saunier, espérait encore qu’un miracle allait s’opérer avant ce vendredi 7 septembre. Hélas, il fallait se rendre à l’évidence, les Majos Cyrisiennes ne défileront plus sur les cavalcades ou pour le téléthon.

Partir oui mais avec la tête droite et sur un ultime beau geste. En plus de quarante ans, l’association a confectionné et acheté des milliers de costumes et pas question de les laisser à l’abandon, alors autant les vendre à des tarifs très attractifs.

« Nous avons décidé que le bénéfice serait reversé à trois associations d’enfants malades, à savoir Le sourire de Louis (Saint-Vincent-Bragny), Le combat de Gabriel (Saint-Vallier) et Petit à petit avec Leny (Montceau-les-Mines) » souligne Françoise Lamborot.

La vente de plus de 6000 costumes sur une journée a rapporté 3600 € et chacune des associations a reçu un chèque de 1 200 € au cours d’une réception organisée vendredi soir. Un geste apprécié à sa juste valeur par Le sourire de Louis, Le combat de Gabriel et Petit à petit avec Leny.

Un joli clap de fin.

Jean Bernard

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *