Blanzy – Un maire conforme à ses idées

Allait-il faire des confidences, dévoiler un projet ? Sans doute n’était-ce pas le lieu, ni le moment. Hervé Mazurek, dans sa nouvelle série de réunions de proximité avec les habitants, a surtout fait le bilan de ce qui a été fait depuis un an.

Le premier rendez-vous s’est tenu au quartier des Rompois à la maison de quartier en raison du risque d’averse. Impossible donc de faire grimper le maire (il avait derrière lui le mur d’escalade) là où il ne désirait pas aller.

La rencontre avec les habitants _ ils étaient une quinzaine cette fois-ci, seulement deux il y a un an en arrière _ est un exercice qu’apprécie le premier magistrat de Blanzy. Le meilleur moyen de prendre le pouls et la température des quartiers.

C’est l’occasion, pour celles et ceux qui ne savaient pas encore, de savoir comment est dépenser l’argent public, « j’ai des comptes à vous rendre » dira-t-il à l’assistance. De préciser: « Le plus important, les finances sont saines et le budget a été voté à l’unanimité ».

Hervé Mazurek a donc évoqué les écoles avec le retour à la rentrée de la semaine à quatre jours, de la cantine scolaire avec ses 300 repas/jour et le doublement du service pour le bien-être des enfants, de la fusion des deux écoles à Lucie Aubrac avec un seul(e) directeur(rice).

Il poursuivait sur le thème de la solidarité et le CCAS, la mise en accessibilité des services, la prochaine disparition des toilettes publiques, « un vestige », précisait-il, de l’aide au permis de conduire pour les plus de 26 ans « mais qui ne trouve pas son public », de l’accueille de stagiaires dans les services municipaux (70), du rachat du foyer pour personnes âgées Jean Rostand et l’arrivée d’un médecin salarié du Département probablement en fin d’année dans cette même résidence.

La santé, justement, le maire appuyait sur le sujet, avec la désertification médicale, les problèmes de l’hôpital de Montceau avant de lancer: « L’offre de soins de proximité se pense au-delà de la commune ».

Hervé Mazurek évoquait également l’aménagement de la rue entre le chemin de fer et le canal pour sécuriser le secteur avec l’aide financière de la communauté urbaine avant de finir sur le gros investissement à venir, la réfection totale de l’éclairage public.

Sans surprises donc !

J.B.

Les prochains rendez-vous

Le Mardi 23 Mai – 19h
> Quartier des Rompois parking vers Proximarché
Le Mercredi 30 Mai – 19h
> Quartier de la Sorme (parking des Papillons Blancs)
Le Mardi 5 Juin – 19h
> Quartier Cité Léon Blum (esplanade de jeux)

2 commentaires

  1. C’est du Bla bla et de l’auto satisfaction ces réunions.
    Vu le nombre de personnes présentes à chaque fois, cela n’intéresse pas la population sauf lui même.
    Pauvre ville.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *