Blanzy – Robert Gierszewski, la Pologne au coeur

Emu, Robert Gierszewski l’était et à plus d’un titre. D’abord, ce Montcellien qui a été le porte-drapeau du groupe Zupro pendant 17 ans sur le Bassin minier, est désormais le délégué du souvenir franco-polonais en Saône-et-Loire. Ensuite, il a été décoré de l’Etoile du bien et du mérite. Dans ses yeux se lisait tout l’amour qu’il porte à sa mère patrie, La Pologne, ce même élan patriotique qu’il partage avec la France.

Robert Gierszewski a choisi Blanzy pour lancer ce comité franco-polonais en présence du maire, Hervé Mazurek qui rappelait que ses grands-parents sont nés en Pologne et de Laurent Chissos, président de l’institution du souvenir franco-polonais et conseiller consulaire.

Laurent Chissos est Stéphanois et, disait-il, « ce qui nous rapproche, c’est la mine » d’une part et « ces conflits armés où la France et la Pologne ont toujours été alliées » d’autre part. « Alors toutes les personnes qui ont soif de mémoire peuvent rejoindre le comité franco-polonais ».

Parce que, aussi, on célèbrera le centenaire de la fin de la guerre 1914-1918, « une fête en Pologne en 1918 avec la libération », soulignait le conseiller consulaire.

France, Pologne, deux pays qui ont pour mission d’assurer une représentation historique, culturelle, patriotique et citoyenne. « Que les sacrifices de nos aînés ne soit pas vain », ajoutait Robert Gierszwski dont le père a été déporté. Un devoir de mémoire auquel est très attaché Hervé Mazurek.

Jean Bernard

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *