•  

Blanzy – Le street art va voir le bout du tunnel aux Rompois

Le street art ou l’art urbain, on le voit fleurir un peu partout sur les murs de nos cités. De l’art sauvage souvent, recherché toujours avec en filigrane des messages distillés aux passants.

De la couleur, du volume, le street art est donc un moyen d’expression et quand on sait aujourd’hui combien s’exprimer librement est important, la bombe de peinture en est un aussi pointu que peuvent l’être les mots et le dessin.

A Blanzy, la municipalité veut relancer l’Espace Jeunes (lire par ailleurs), permettre aux 11 – 17 ans de vivre des moments qu’ils n’auraient pas forcément l’opportunité de saisir et l’art urbain est dans l’oeil du compas.

D’ores et déjà l’endroit où les jeunes donneront un aspect de leur talent a été choisi. Il s’agit du tunnel qui permet de passer sous la rue de Mâcon au niveau du quartier des Rompois. Les murs se prêtent merveilleusement bien à cet exercice.

Pour mettre les jeunes dans le bain,  il est prévu pendant ces vacances d’automne de se rendre à la Karrière et y découvrir ces carrières graffées de Comblanchien (mercredi 21 octobre) et, la semaine suivante (le 27), se rendre à Lurcy Lévis dans l’Allier, pour ainsi dire la Mecque du street art.

« Ce tunnel, nous voulons le démystifier » précise le maire Hervé Mazurek. « Il est éclairé, on peut l’emprunter à pied, à vélo et est très utile pour passer d’un quartier à l’autre aux Rompois en toute sécurité ».

Il mérite donc une attention toute particulière et il est tout indiqué pour le street art. « Nous le ferons en 2021 » avance le maire.

Un beau projet qui ne demande qu’à voir le jour.

Jean Bernard

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *