Yannick Jaskot s’en est allé – Les remerciements de Barbara

Barbara Jaskot.

L’annonce du décès début janvier de Yannick Jaskot a plongé sa femme et ses trois enfants dans une profonde tristesse au même titre que les Gilets Jaunes du Magny.

Dès le premier rassemblement le 17 novembre 2018, Yann a été de la partie. Reconnaissable à son bandana, sa gentillesse a fait l’unanimité sur le camp du Magny. « Nous avions décidé d’offrir du vin chaud » se souvient Barbara, son épouse qui tient le tabac-presse au Magny. Puis Yann arrivait le samedi dans la soirée avec son chaudron de soupe. « Les gens nous apportait des légumes au magasin et Yann la préparait à la maison » ajoute-t-elle encore. C’était la soupe du coeur.

La disparition de Yannick a laissé un grand vide chez les Gilets Jaunes. Barbara et ses trois enfants, Dimitri, Praskovia et Alekseï ont reçu d’innombrables témoignages de sympathie et même davantage surtout en direction de mes enfants. Alors je tiens à les remercier. J’en connais certains mais pas tous », dit Barbara.

Les Gilets Jaunes ont du coeur. Ils n’ont pas oublié Yann et soutenu Barbara et ses trois enfants. « Encore merci, merci beaucoup » souffle-t-elle.

J.B.

Un commentaire :

  1. De la part des gilets jaunes du Magny et de toute la France. MERCI.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.