Union départementale CGT – « Des entreprises continuent impunément leurs activités »

Eolane Montceau a suspendu ses activités. Photo archives.

Lettre ouverte de l’UD CGT de Saône et Loire pour garantir la santé et les droits des travailleu-ses-rs

à Monsieur Jérôme Gutton, Préfet de Saône et Loire

à Monsieur Gwénaël FRONTIN, Responsable de l’unité départementale de la DIRECCTE en Saône et Loire

aux organes de presse

 

Messieurs,

Il y a urgence, nous sommes face à une pandémie, vos décisions vont sauver des vies ou accroître le nombre de morts.

La presse a annoncé ce 18 mars 2020 :

« En Bourgogne-Franche-Comté,  20 décès sont à déplorer depuis le début de l’épidémie de Covid-19. 170 personnes sont hospitalisées dont 43 en réanimation. L’ARS exhorte à respecter le confinement. Le virus circule activement dans la Côte-d’Or et la Saône-et-Loire. »

De plus, d’après de nombreux scientifiques, virologues et médecins, seuls le confinement et l’arrêt de toute interaction sociale permettront de « gagner la guerre » contre le coronavirus.

Alors que les pouvoirs publics et la plupart des collectivités locales font le nécessaire pour un confinement général et éviter toute interaction sociale, des entreprises continuent impunément leurs activités comme AMAZON, SAFRAN, ALSTOM, THERMODYN, MATIERE, RAVE TRANSILOG, FRAMATOME …

BUBENDORFF Montceau, EOLANE Montceau, FPT Bourbon-Lancy, APERAM Gueugnon, INDUSTEEL Le Creusot, HAULOTTE Le Creusot, WEBHELP Montceau, etc. ont en toute responsabilité sociale, en réponse à la mobilisation des salarié-e-s avec leurs syndicats CGT, suspendu toutes leurs activités !

L’Union Départementale CGT de Saône et Loire vous pose la question : sur un territoire, à quoi servent les mesures prises par les pouvoirs publics et les collectivités locales si les entreprises continuent à faire déplacer et se côtoyer les salariés pour des activités non essentielles aux besoins vitaux ?

Il y a là une situation contradictoire et dangereuse pour les salarié-e-s, leurs familles et les populations …

Parce que la recherche du profit, pudiquement qualifiée de « sécurité économique » par le Ministre de l’Economie, n’a encore moins de sens qu’à l’accoutumée, l’Union Départementale CGT de Saône et Loire demande l’arrêt immédiat de toutes les activités en Saône et Loire ne participant pas à la production de biens et de services répondant aux besoins essentiels de la population. Elle invite ses syndicats et ses Unions Locales à intervenir sans délai auprès des directions d’entreprise et des élus locaux pour que cessent toutes activités ne participant pas aux besoins essentiels de la population sur leur territoire.

Il en va de la santé des salariés et de leurs familles. Il en va aussi de l’impérieuse nécessité de ne pas engorger davantage les services de secours et les établissements de santé en Saône et Loire où le virus circule activement.

L’Union Départementale CGT de Saône et Loire vous demande d’agir pour le maintien plein et entier de la rémunération de tou-te-s les salariés quelle que soit leur situation. Pour cela, l’argent existe et les capitaux privés (notamment ceux des actionnaires qui se sont considérablement enrichis ces dernières années) , les banques et le secteur assurantiel doivent être mis à contribution. D’autant que le Gouvernement annonce 300 milliards d’euros pour les crédits aux entreprises plus 45 milliards d’euros d’aides directes immédiates.

L’Union Départementale CGT de Saône et Loire vous demande enfin, comme « l’Union Régionale des Professionnels de Santé qui appelle à la mise à disposition par les entreprises des moyens sanitaires dont elles n’auraient pas l’utilité immédiate pour leurs propres salariés », que les dotations en masque, gants et solution hydro- alcoolique prévues pour les activités non essentielles aux besoins vitaux de la population soient redirigées intégralement vers les hôpitaux, les médecins, les infirmières libérales, les aides à domicile et tous les professionnels de santé qui luttent au quotidien pour protéger et sauver des vies humaines.

En vous assurant de son engagement pour garantir la santé et les droits des travailleu-ses-rs en Saône et Loire, l’Union Départementale CGT de Saône et Loire vous adresse tous ses vœux de réussite dans vos missions de complète protection des salarié-e-s et des citoyen-ne-s de notre département.

Un commentaire

  1. Malheureusement il y d’autres entreprises absolument pas essentielle en ce moment, qui prenne le choix du profit en mettant en danger leur employé.
    Notamment une robinetterie industrielle bien connue, méprisant totalement la santé de leur employé. (…) de plus la majorité de leur produit vienne de Chine …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *