La CNL s’adresse aux bailleurs, aux agences immobilières et aux banques

COMMUNIQUÉ DE PRESSE.

Les mesures de confinement décrétées par le Gouvernement vont avoir des conséquences graves pour les locataires et ceux qui accèdent à la propriété : même indemnisés tous vont subir une réduction de leurs salaires et peuvent avoir des difficultés pour assumer leur charge logement.

Des mesures sont prévues pour aider les entreprises et la CNL s’en félicite mais considère que le prolongement de la trêve hivernale jusqu’au 31 mai 2020 est insuffisante et demande au Gouvernement que des mesures soient également prises pour permettre à tous le maintien dans leur logement.

Elle adresse un appel à tous les bailleurs, agences immobilières et banques du département pour que des mesures soient prises pour tenir compte de cette situation exceptionnelle.

« Madame monsieur, Responsables de la gestion de nombreux logements, vous avez, nous en sommes certains, pris toutes les dispositions nécessaires à la mise en place du confinement imposé par le GOUVERNEMENT pour éviter la propagation du virus
tant auprès de vos salariés que de vos clients.

Face aux difficultés des entreprises, le Gouvernement a annoncé des mesures d’accompagnement, de garanties d’emprunt, de report des cotisations et autres. Nous approuvons ces mesures de soutien aux entreprises.

En ce qui concerne les locataires, le report de la trêve hivernale au 31 mai est une première mesure que nous saluons mais qui sera insuffisante pour compenser les pertes de salaire, les suppressions d’emplois et autres difficultés qui seront celles des familles qui louent un logement. Il en sera de même pour ceux qui ont ou qui viennent d’accéder à la propriété. C’est pourquoi notre organisation nationale intervient auprès des pouvoirs publics pour que d’autres mesures soient prises pour que les conditions difficiles dans lesquelles nous allons vivre les prochaines semaines ne soient pas aggravées par la fragilité financière des familles.

En votre qualité de propriétaire ou de gestionnaire de logements, nous vous demandons de bien vouloir être également à l’écoute des difficultés de ces familles et d’adapter vos procédures à cette situation.

Nous vous demandons d’accepter le paiement partiel des loyers pour tous les locataires qui subiront une perte de revenus consécutive aux mesures de confinement et de différer les plans d’apurement précédemment mis en place.

Nous vous suggérons de modifier les termes des courriers de relance en cas d’impayé afin de mettre davantage l’accent sur les aides qui peuvent être apportées en terme de report de paiement, d’étalement de la dette et de toutes les mesures qui seront mises en place par vous-mêmes et par l’Etat pour aider les familles en difficultés suite à cette crise sanitaire.

Nous comptons sur votre compréhension et votre diligence pour mettre en œuvre ces procédures et en faire part à vos locataires dans les plus brefs délais et nous vous adressons nos sincères salutations. »

La CNL se tient à la disposition des consommateurs. locataires, copropriétaires, accédants à la propriété.

Pour la contacter ? Une ADRESSE POSTALE :
CONFEDERATION NATIONALE DU LOGEMENT Fédération de SAONE ET LOIRE B.P. 46 – 71302 MONTCEAU-LESMINES CEDEX
Un n° de téléphone : 03 85 58 07 81 (les lundi, mardi, jeudi et vendredi de 14 à 17 h )
Une ADRESSE e-mail : cnl@cnl71.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *