Travaux échangeur de la Fiolle à Blanzy – Les experts de la RCEA

Voilà un peu plus d’un an que les travaux d’aménagement de la RCEA à 2 x 2 voies à l’échangeur de la Fiolle à Blanzy ont débuté. Désormais, il est possible de se rendre compte à quoi va ressembler réellement l’agencement des travaux de ce premier chantier de la phase 2 sur une section de 2 km auxquels prennent part les entreprises Colas, Perrier TP, SNCTP et Aximum. Assurément des experts en la matière.

Une visite de chantier s’imposait ce mardi matin sous un beau soleil d’automne sans être obligés de patauger dans la boue en présence des principaux acteurs économiques qui financent ce projet qui englobe le tronçon entre Paray-le-Monial et Montchanin d’un montant de 328 M€  dont les participations de l’ Etat, 202 M€, Région 58 M€, Département 58 M€ et communauté urbaine Creusot Montceau 10 M€. « Et toujours rien du Grand Charolais » glissait en aparté David Marti, président de la communauté urbaine Creusot Montceau.

Ces travaux à la Fiolle avancent mais ne prendront fin qu’à l’automne 2021 alors qu’à l’origine ils auraient dû s’achever au deuxième trimestre de l’année prochaine.

Aujourd’hui, les terrassements, les ouvrages sont réalisés, notamment les trois bassins de rétention _ ou en cours d’achèvement _, le mur de soutènement à hauteur de la Bourbince, un écran de protection acoustique au niveau de la rue de la Prise d’eau, les deux giratoires de chaque côté de la RCEA dont l’un est achevé (côté Michelin) et le nouveau pont qui relie justement les deux giratoires. Coût du pont : entre 1.2 et 1.3 M €.

Quant à l’ancien pont, encore debout, sa destruction est programmé début 2021. Une déviation sera mise en place non pas par les Bizots comme dernièrement avec ses désagréments mais en empruntant les bretelles déjà réalisées. Tout le monde y trouvera son compte.

Par ailleurs en fin d’année, la circulation basculera sur la portion neuve mais seulement sur la moitié. Autant dire qu’il est plus que jamais recommandé aux automobilistes et chauffeurs routiers de redoubler de vigilance.

Jean Bernard

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.