Tension – Une association de riverains monte le ton, c’est Clochemerle à Sanvignes

Ce terrain de 3500 m2 qui doit accueillir la future résidence pour personnes âgées.

Le lieu d’implantation d’une construction pour personnes âgées provoque une tension entre la mairie et une association de riverains laquelle organise ce mercredi une réunion d’information. 

Comme dans plusieurs communes du département, Age et Vie construit des résidences qui permettent de répondre aux besoins des personnes en perte d’autonomie. La dernière en date a ouvert à Saint-Vallier, d’autres fonctionnent déjà à Ecuisses et Marmagne où verront le jour comme à Perrecy-les-Forges.

Sanvignes est également concernée par ce type de projet tout à fait louable au demeurant.

Cependant, c’est le choix de l’implantation de la résidence Age et Vie qui pose problème. En effet, le constructeur a, semble-t-il, eu trois possibilités et a finalement choisi un terrain au milieu d’un lotissement, un espace vert de 3500 m2 entre la rue de Bellevue et l’allée du Midi, juste en dessous du collège.

Un projet qui ne date pas d’aujourd’hui, il a été examiné au conseil municipal du 14 septembre 2020, il y a donc un an :

La présentation aux riverains devait avoir lieu en novembre 2020 mais avec la crise sanitaire, elle n’a pas pu se tenir. Or, lundi 27 septembre à 18h30, se tient la prochaine réunion du conseil municipal avec, notamment à l’ordre du jour, la cession de terrains pour le projet Age et Vie.

Du côté des riverains _ pour certains concernés par ce projet puisque leur habitation est dans le périmètre de la future construction _, voici bientôt un an (le 4 novembre 2020), une association a vu le jour, « Bien vivre au Margery » dont l’objet est la défense et maintien du cadre de vie, des espaces verts et de la biodiversité du lotissement du Margery, conformément au cahier des charges initial du lotissement, par tous les moyens légaux existants« .

« Nous ne sommes pas contre le concept Age et Vie, nous sommes mécontents du lieu d’implantation. Nous aurions aimé avoir une information en amont » explique un membre de l’association.

Ce terrain de 3500 m2 existe depuis 50 ans. A l’époque, les gamins y jouaient au ballon. Ils ont grandi et « nous passons du temps aujourd’hui à l’entretenir » argumente le maire, Jean-Claude Lagrange.

Alors, avant qu’il ne soit trop tard, l’association organise une réunion ce mercredi 22 septembre à 18h au centre d’accueil, près de la piscine où les habitants sont invités à s’exprimer sur le sujet. En somme, devraient être présents ceux qui sont contre cette implantation à l’endroit indiqué.

« Les gens sont remontés. Il n’y a pas eu d’échanges avec la mairie et nous ne voulons pas attendre que la société Age et Vie dépose le permis de construire », indique toujours un membre de l’association.

En somme, ces gens-là ne veulent pas d’une construction sur cet espace vert _ un terrain constructible _ et espère que la mairie propose un autre lieu.

« C’est un sujet un peu difficile pour une ou deux personnes un peu virulentes » note Jean-Claude Lagrange. « Nous allons passer une nouvelle délibération lundi à la demande du promoteur. Quand on veut faire de l’inclusion de personnes âgées, on ne les met pas n’importe où, derrière un terrain de boules (vers Maxi Marché) ou en périphérie de la commune. C’est Age et Vie qui a choisi cet emplacement » ajoute-t-il. « C’est un dialogue de sourds » regrette-t-il.

Sanvignes, le Clochemerle du Bassin minier ou la vie savoureuse d’une bourgade. Pour combien de temps ?

Jean Bernard

13 commentaires

  1. Même les vieux on en veux plus à côté de nos pavillons . Comme une vulgaire éolienne. Lamentable .

  2. vaut mieux « des petits vieux » bien sage qu’une citée pleine de jeunes bruyants

  3. Quand on voit la moyenne d âge de ceux qui se plaignent. 🤣🤣

    • Mon bon monsieur mon âge n’a rien à voir dans mon refus de voir cette implantation à cet emplacement. Je me suis installé dans ce lotissement pour être tranquille et pouvoir y élever mes enfants qui ayant grandis sont eux même parents. L’espace vert a participé à mon choix. (…)
      Bonne journée quand même.

  4. La maison de retraite est vide pourquoi ne pas l’utilisée ???

  5. Ce ne sont pas les « vieux » qui posent problèmes ! C’est le bâtiment qui va dégrader la vue et une fois de plus le béton va écraser des espaces verts qui sont en voie de disparition. Si demain vous annoncez la création d’un lieu de vie pour personnes âgées qui les respectent en pratiquant, par exemple, des tarifs en corrélation avec les retraites pratiquées, vous rencontrerez moins d’oppositions. On ne sait pas si ces implantations sont prévues pour répondre aux « besoins » des personnes âgées, ou plutôt au besoin de développement financier du groupe suite à un conseil d’administration en manque de bénéfices ? Les belles paroles, derrière des projets à priori altruistes cachent souvent des ambitions bien différentes… faire Culpabiliser sur le refus des « vieux » c’est ancien comme la politique, par contre ça ne fait pas culpabiliser ceux qui créent ces structures organisées de manière industrielle pour une rentabilité pécuniaire optimisée !

    • Connaissez-vous les constructions age et vie..???…je crois que non..ce sont des bâtiments de plein pied uniquement…qui n’ont rien à voir avec le béton comme vous dites…!!!!Allez voir à saint-vallier et vous verrez…!!!

    • Faudrait savoir , un batiment fait par les sales capitalistes détruit plus d’espace vert qu’un batiment fait par un gentil non capitaliste ? En fait vous avez peur que le batiment cache la vue ( de quoi on se le demande ) et que vos jolis pavillons perdent de la valeur et là on est en plein dans le capitalisme à fond . Par ailleurs appeler un vieux une personne âgée, un balayeur un technicien de surface…c’est pas vieux comme la politique mais vachement hypocrite.

      • C’est comme vous voulez, je n’ai pas de raison d’être moins capitaliste que les capitalistes et moins hypocrites que les politiciens que vous réélisez sur les mêmes critères d’année en année. Lol Oui la vue est gênante, oui ça impact le prix des maisons, oui un vieux est un vieux et ce n’est pas une insulte. J’en profite pour savoir combien cela coûte à nos VIEUX de s’installer dans ce genre d’établissement ? C’est étudié en fonction de leur retraite ou bien comme ailleurs ont les spolies jusqu’à leurs dernières économies, on se sert ensuite sur leurs biens, puis ont va gratter dans la poches des familles ? C’est un tout ce genre d’établissement, mais vous avez peut-être des parts dans les actions de cette entreprise ?

  6. <> dit Mr Lagrange….mais c’était déjà lui le Maire , cherchez l’erreur !

  7. Vous parler d un espace vert, un vieux terrain de boules entouré d une bute en herbe, quelle biodiversité.

  8. personne a rien dit quand la mairie a effectué l’assainissement du quartier en prélude du projet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *