•  

Son premier album – Dylan Baralla propose « Incipit », une invitation à le suivre

Ses parents habitent à Pouilloux, lui en Côte-d’Or à Nolay. Dylan Baralla est un enfant d’ici, il est né au Creusot, a grandi à Montceau-les-Mines, « j’ai joué au football dans la cité minière, à Gueugnon et à Beaune » dit-il.

Aujourd’hui, il travaille dans la logistique, il est exploitant de transport. Il parle plusieurs langues, a fait des études pour ça, des voyages aussi mais n’a jamais vraiment trouvé sa voie. En revanche, la voix, sa voix, il l’a met au service de sa passion, la musique. Dylan Baralla est rappeur. « Avec mes potes, on rappait dans la voiture » note-t-il.

Enfin, à 27 ans, « j’ai la vie dont j’avais envie ». Un boulot, une compagne, une maison et sa musique. La musique et l’écriture. Et comme il n’est jamais allé au bout des choses, cette fois-ci il va sortir son tout premier album avec six titres dont un clip déjà visible sur You Tube, « Ipomoea ». L’album lui, s’intitule « Incipit » qui désigne les premiers mots d’une œuvre musicale chantée ou d’un texte littéraire. Tout à fait dans le ton.

Dylan Baralla chante seul mais son projet il l’a monté avec ses amis, Kevin Sansererino, « c’est mon manager, mon meilleur pote »; Jonathan Pérez, « c’est lui qui gère les médias » et encore le frère de Kevin, Lucas « qui donne un coup de main sur la com ».

Son premier album, c’est sa carte de visite 

Cet album, « je l’ai fait pour le plaisir dans le but de toucher le plus de monde possible. Je ne me dis pas : il faut que ça marche, c’est faire du mieux possible. Mes potes me disent que j’ai des capacités ». Il chante, il écrit mais ne joue d’aucun instrument. La musique, il la trouve sur des plateformes et adapte. Le clip a été réalisé par Norman Frick, « c’est fait maison ».

Ses textes, il y attache énormément d’importance. « Je parle de moi, de mes états d’âme, c’est un peu comme un exutoire » confie-t-il. « J’ai commencé en 2019 quand je me cherchais un peu ». Son rapp français et son premier album, sont une invitation à la suivre. Sa carte de visite. A écouter. « C’est du rapp assez mélodieux » définit-il.

Son album sort ce jeudi 29 avril 2021 sur toutes les plateformes de musique. Une première étape avant de penser à monter sur scène même si aujourd’hui, programmer un concert est encore impossible à cause de la crise sanitaire. « Mais ça me fait flipper. C’est comme si je m’entraînais toute la semaine au foot sans disputer la rencontre dimanche ». Je jour viendra.

Jean Bernard

Pour écouter son clip « Ipomoea »  LBD – IPOMOEA (Clip officiel) – Bing video 

ou https://lbd.fanlink.to/IPOMOEA

 

 

Un commentaire

  1. BRAVO Dylan !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *