Régionales 2021 – Et si Lilian Noirot rejoignait Gilles Platret…

Lilian Noirot lorgne sur Les Républicains dans le cadre des élections régionales.

Alors qu’aujourd’hui même, Gilles Platret (LR), candidat tête de liste aux élections régionales pour la Bourgogne et la Franche-Comté, présente ses têtes de listes en Franche-Comté puis en Bourgogne, le Rassemblement National fait savoir dans un communiqué (lire ci-dessous), qu’il existe  « une rumeur d’accord entre Debout la France et Les Républicains en Bourgogne-Franche-Comté ».

Le 10 mars dernier, L’informateur annonçait la candidature de Lilian Noirot aux Régionales. Le conseiller régional sortant et conseiller municipal à Montceau-les-Mines, à la demande de Nicolas Dupont-Aignan devait conduire la liste sur la Région et prendre la tête de celle en Saône-et-Loire. Mais déjà à cette époque, nous écrivions : « Il (Lilian Noirot) lui faudra cependant rassembler large mais, prévient-il, « Je ne veux aucun compromis avec La République en Marche, ni avec la gauche, ni les Verts, encore moins le RN ». Ce qui laisse une porte ouverte avec Gilles Platret et les Républicains.

Lilian Noirot et Gilles Platret ont eu des discussions, alors se dirige-t-on vers un accord entre DLF et LR ? Ce n’est qu’une rumeur… Pour l’heure.

J.B.

 

COMMUNIQUE DE PRESSE
 
Rumeur d’accord entre DLF et LR en Bourgogne Franche-Comté :
Nicolas Dupont-Aignan passerait-il de l’isolement à la trahison de ses valeurs ?
Infos-Dijon annonce dans un article en ligne un accord imminent entre le peu de cadres restant à Debout la France en Bourgogne-Franche-Comté et les Républicains avec Gilles Platret.
Cette information confirme d’abord que l’essentiel des forces militantes de Debout la France a bien quitté ce parti pour fonder l’Avenir Français et soutenir une union avec Julien Odoul et Marine Le Pen.
Incapable de monter une liste digne de se présenter devant les électeurs, Nicolas Dupont-Aignan va-t-il choisir de trahir toutes ses convictions idéologiques pour continuer à refuser de poursuivre l’alliance de 2017 avec le camp national ?
En 2007, Debout la France a rompu avec l’UMP après la trahison du résultat du référendum et, d’une manière générale, l’incapacité de ce parti à respecter ses engagements sur l’ensemble des sujets fondamentaux. A ce titre, en 2017, la quasi-totalité des cadres LR a soutenu Emmanuel Macron et n’ont mené depuis qu’une opposition de façade, mascarade d’ailleurs régulièrement dénoncée par Nicolas Dupont-Aignan dans les médias.
Alors qu’il n’existe plus aucune différence essentielle de programme et de valeurs entre DLF et le RN depuis l’accord de gouvernement entre Nicolas Dupont-Aignan et Marine Le Pen en 2017, les oppositions avec Les Républicains sont au contraire fondamentales et innombrables. Aux Européennes de 2019, Nicolas Dupont-Aignan a d’ailleurs ciblé sa campagne contre la liste LR, incarnant à juste titre toutes les trahisons de ce parti envers les Français.
A l’heure où nous écrivons ces lignes, nous n’osons pas croire que cette rumeur puisse se concrétiser.
Nous appelons Nicolas Dupont-Aignan et les militants restant à DLF à refuser cette trahison de nos valeurs et à travailler enfin au rassemblement des amoureux de la France autour de Marine Le Pen à la présidentielle et Julien Odoul pour la Bourgogne-Franche-Comté.
Jean-Philippe Tanguy
Coordinateur national de l’Avenir Français
Olivier Damien 
Coordinateur de la Saône-et-Loire
Tête de liste 71 sur la liste de J. Odoul
Marc Mantovani
Coordinateur de Haute-Saône
Pascal Blaise
Coordinateur de l’Yonne
Pascale Perrichon
Coordinateur du Doubs
Corentin Gelot
Coordinateur de la Nièvre

10 commentaires

  1. pas de honte comment faire confiance a une personne qui mange dans toute les gamelles

    • déjà pour savoir ou la soupe est la meilleurs il faut bien manger dans plusieurs gamelles comme le font les maires de Tournus et Cluny ,donc tous les mêmes

  2. Encore un qui pour garder sa place et ses indemnités au détriment de ses convictions Il peut critiquer les candidats qui eux ne mettent pas leurs drapeaux dans la poche Avec Noirot on est pas à un revirement près Vous allez voir que s’il peut pas aller aux régionales il va aller aux départementales puisqu’il en a la possibilité Pourquoi pas un ticket avec le sortant

  3. Comment peut-on imaginer des personnes de LR (qui se réclament du gaullisme et d’être Républicains ) faire une alliance avec l’extrême droite ? Ce monsieur devrait penser à rendre sa carte d’adhérent LR .

  4. je pense que les armoires de se monsieur vont commencer à avoir du mal pour contenir toutes ses vestes ,(,,si la rumeur est fondé )

  5. Ah mais c’est qu’ils sont bons, tous ces détracteurs, mais c’est qu’eux, ils ont tout fait pour notre pays, même d’accepter de nouveaux impots (mais ça c’est pas pareil disent’ils) Ils ont été aux manettes et on leur doit l’état dens lequel est notre pays. Bravo à vous donneurs de leçons. vous êtes à la hauteur de ceux qui vous dictent ces si beaux textes.
    Je suis heueux, mais tellement heureux qu’enfin les mauvaises choses (ou personnes) changent. Enfin, des HOMMES qui veulent faire plus que parler, car c’est là, la différence. Tous ces v… à qui nous devons la perte de l’industrie, les fermetures des artisans, les taxes sur les carburants etc. tremblez, les Montcelliens en ont marre de vous.

  6. L’avenir Français, ils se sont trompés de coté, Ils l’ont dans le dos. La preuve…mis à part de parler de Dupont Aignant, leur programme est à la hauteur de leur niveau. depuis le 3° sous sol on a une vision de la réalité un peu fausse. Mais c’est normal, la place est plus importante que l’action.

  7. Le parti debout la france est un parti de droite mais en aucun cas extrême droite. Mr Noirot souhaite cette alliance avec les républicains cela me paraît tout à fait normal la région bfc a besoin d un président de droite pour remettre de l ordre et je fais entièrement confiance a Mr Platret qui a prouvé ses compétences au sein de la ville de Chalon sur saone je félicite Mr Noirot de son engagement qui est tout à son honneur

  8. Intox intox. Le rassemblement national fait son marché.
    Il faut bien discréditer la tête de liste des LR puisque les sondages internes le donne bien placé.
    Quant aux commentaires d’un supposé ralliement de DLF aux LR je suis surpris que personne ne parle du rassemblement ( accord déjà passé lui)de la présidente PS avec le pc et les extrémistes de gauche de la fi.
    Il est vrai que la gauche a le monopole de l’honnêteté 🤭
    Donc attendez de voir avant de juger et vous serez surpris.

  9. oui à gauche pas mieux et même pire des élu(e)s sans étiquette maire de Tournus et la maire de Cluny ,écolo mais sans étiquette pour les municipales sont sur la liste PS .changer de bord pour se faire élire celà peut se faire les ,électeurs jugent mais changer en cours de mandat ,il y a tromperie et devraient démissionner

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *