•  

Solidarité – Les Restos du coeur distribuent 600 boîtes à aider, juste du bonheur

Les Restos du coeur à Montceau-les-Mines sont ravis, même enchantés que la solidarité pour les plus démunis se traduise ainsi. Dans une pièce, les boîtes à aider s’entassent. Elles proviennent du collège Saint Gilbert à Montceau-les-Mines, du collège les Ursulines à Montcenis et du centre social, les Passerelles à Sanvignes, où les élèves et de petites mains ont confectionné ces boîtes à aider. « Et nous allons en récupérer de la part des sapeurs-pompiers de Paray-le-Monial » ajoute la présidente, Françoise Clinard. « Au total, nous allons en distribuer 600 ».

A noter également que le collège Saint Gilbert qui cette année n’a pas pu organiser son cross et recueillir des fonds pour les Restos, a cependant instaurer une collecte qui a rapporté 430 €.

Pour rappel, une boîte à aider décorée devait contenir :
– 1 truc bon à manger
– 1 truc chaud
– 1 loisir ou jouet
– 1 gentil petit mot
– 1 produit d’hygiène ou beauté
Il fallait juste préciser sur la boîte si c’est pour un enfant (fille ou garçon/la tranche d’âge), une femme ou un homme.

En ce lundi après-midi, jour de distribution alimentaire (également le mercredi et jeudi) aux bénéficiaires des Restos, chacun est reparti cette fois-ci avec un petit supplément d’âme, celle d’une personne qui a pensé à ceux qui sont dans le besoin, besoin d’un peu de réconfort, d’un peu d’amour, un peu de tout quand on a rien, d’autant plus à cette période de l’année.

Noël va arriver et Noël ressemblera pour certain à un jour ordinaire qui lui-même aura le goût de la veille, un copié-collé sans autre avenir que celui de s’apparenter aux autres jours du mois.

Il est peut-être désuet de penser qu’une boîte à aider puisse apporter un peu de bonheur dans un foyer. Parce que c’est quoi un truc bon à manger, un truc chaud comme une écharpe, un jouet, un gentil petit mot et même un produit d’hygiène alors que les magasins en regorgent, qu’il suffit de tendre le bras et le laisser tomber dans le chariot ?

Juste un geste d’amour. Oui, ça existe encore. Et ça, la covid ne pourra l’anéantir.

Jean Bernard

2 commentaires

  1. Un GRAND un IMMENSE MERCI à tous les généreux donateurs . Une très belle idée que ces boites à « bonheur » !

  2. Félicitations à tous les jeunes pour avoir participé à cette belle action,il faut souligner et mettre en avant cette belle générosité et ce beau partage, ça fait vraiment du bien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *