•  

Torcy – La métamorphose du centre-ville, une première phase qui change tout

Il faut le voir pour le croire. Certes, les habitants de Torcy et du Creusot qui empruntaient avant juin le boulevard du 8 mai 1945 ont assisté depuis à la métamorphose du centre-ville de Torcy. Aujourd’hui alors que les travaux sont achevés à 80%, le changement est assez phénoménal. Il y a eu un avant et un après juin 2020.

Ces aménagements urbains dont à en charge la communauté urbaine Creusot Montceau est seulement la première tranche d’une opération qui en compte trois puisque dès janvier, c’est le carrefour central du marteau pilon qui entrera en chantier (2021/2022) avant ceux qui vont magnifier les commerces et l’habitat dont la programmation est faite sur 2022/2023.

Au total, ce sont 6.3 M €  _ le plus important chantier de la CUCM _ qui ont pour but de donner à ce boulevard une véritable identité urbaine et résidentielle, d’offrir à cette entrée d’agglomération une attractivité qu’elle n’avait plus. Un projet conçu en lien avec les communes de Torcy et Le Creusot.

La métamorphose est saisissante même si la grisaille de ce lundi n’offrait pas une parfaite mise en lumière sur les aménagements réalisés.

La place de la mairie s’appelle désormais place de la République

Le parvis de la mairie de Torcy qui a désormais pour nom place de la République, s’étend sur 1500 m2. C’est plus une esplanade qu’une place avec ces petits pavés et ses grandes dalles de béton qui se marient parfaitement avec l’architecture de la mairie. Les parkings au sud de la mairie sont achevés, à proximité de la Poste un espace vert attend la future médiathèque, la rue de Bourgogne a pris ses distances avec la mairie, bref la circulation et les accès donnent davantage de place aux mobilités douces, même le C2 (salle de spectacle) qui longe le boulevard semble enfin à sa place.

Une piste cyclable bordée de plantation est partiellement aménagée, elle permettra de relier à terme, le centre-ville du Creusot via Coriolis (la gare TGV) à l’Eurovélo 6.

Evelyne Couillerot, vice présidente de la CUCM, déléguée à l’aménagement public et Philippe Pigeau, le nouveau maire de Torcy ne pouvaient que se satisfaire du travail réalisé et même plus rapidement que prévu. Cette première phase devrait être totalement achevé en février avec notamment l’installation définitive de l’éclairage qui sera adapté selon les axes empruntés.

Si vous comptez les 10 km de bordure, les 300 arbres (dont du chêne de Bourgogne) et les quelques 25 000 arbustes et graminées, le centre-ville de Torcy est désormais le témoin de l’évolution future du tissu urbain.

Jean Bernard

Un commentaire

  1. Un petit coup de peinture sur les murs de la mairie ne serait pas un luxe.
    Il est tristounet ce bâtiment.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *