Sénat – Jérôme Durain interroge de Premier ministre sur le crime écocide

Capture page Twitter.

Nous publions le texte de la question que Jérôme Durain a souhaité poser à Monsieur le Premier ministre, lors de la séance de questions au Gouvernement de ce mercredi au Sénat, relatif à l’instauration d’un crime d’écocide.

Monsieur le Président, chers collègues,

Ma question s’adresse au Premier Ministre. C’était en 2017, Emmanuel Macron rendait ringards mon parti et le vôtre (celui de l’époque) en s’appuyant notamment sur leur tendance à rejeter trop systématiquement les idées venant du camp d’en face. Que fait il aujourd’hui ? Exactement ce qu’il reprochait à l’ancien monde.

J’en veux pour preuve le sort réservé aux multiples propositions en faveur de l’instauration d’un crime d’écocide. Le sujet est complexe et technique. Avec mes collègues du groupe socialiste, nous avions porté l’an dernier un texte équilibré et applicable. Il visait à mettre fin à l’impunité des crimes les plus graves en matière d’environnement.  La réponse du gouvernement a été un « c’est une bonne idée mais c’est non ». Des députés socialistes ont défendu une autre version de l’écocide. La réponse est restée la même. Aujourd’hui, le sujet revient par la convention citoyenne sous une autre forme. Certains la jugeront plus exigeante ou plus ambitieuse en raison de l’utilisation du concept de limites planétaires. Qu’allez vous répondre ?

Il faut prendre garde à ne pas toujours rejeter les demandes émanant de la société. Les réponses négatives systématiques créent une frustration. Comme parlementaires de l’opposition, nous y sommes habitués. Mais je crains que vous n’en sous estimiez les conséquences chez nos concitoyens. J’ai évoqué l’écocide mais malheureusement votre rejet des propositions qui ne sont pas les vôtres concerne d’autres sujets ! Une demande massive d’un retour de l’ISF ? C’est non pour M. Macron. Un référendum contre la privation d’ADP ? c’est non pour M. Macron. Une commission d’enquête sur la gestion de la crise Covid ? C’est non pour M. Macron.

Monsieur le premier Ministre, si vous ne voulez pas écouter les parlementaires, essayez d’écouter la société ? Qu’allez vous faire de l’écocide ? Qu’allez vous faire des travaux de la convention citoyenne ?

https://twitter.com/Senat/status/1275784185823793152

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *