Saône-et-Loire – Le contrat territorial de santé mentale signé à Montceau

Permettre à tous les acteurs concernés _  secteur de psychiatrie, médecins généralistes et spécialistes, établissements et services médico-sociaux ou encore collectivités territoriales _ de se rassembler dans dde réseaux territoriaux de partenariats pour structurer une offre de proximité assurant une continuité du suivi tout au long du parcours :  telle est l’ambition des PTSM, les projets territoriaux de santé mentale (voir ci-dessous).

En Saône-et-Loire, sous l’égide de la commission spécialisée en santé mentale (CSSM) du conseil territorail de santé (CTS), les établissements de santé ont pris l’initiative de lancer cette démarche avec l’aide d’un prestataire, en associant de façon large l’ensemble des acteurs (professionnels de santé, sociaux ou médico sociaux et usagers).

Cette concertation a abouti à la signature ce vendredi 13 décembre 2019, du contrat territorial de santé mentale de Saône-et-Loire.

Ce temps fort s’est tenu à Montceau-les-Mines en présence notamment de Marie-Claude Jarrot, maire (qui a rappelé que son père André Jarrot a été à l’initiative de l’hôpital psychiatrique de Sevrey et qu’il aurait eu 110 ans ce vendredi 13 décembre), de Rémy Rebeyrotte, député, président du CTS, Philippe Collange-Campagna, président de la commission spécialisée en santé mentale et Pierre Pribile, directeur général de L’Agence Régional de Santé (ARS). A partir d’un diagnostic partagé entre les acteurs, ce PTSM, qui couvre la période 2019 – 2024, a été construit autour de cinq points visant à  :

  • renforcer et adapter l’offre de soins aux besoins du territoire
  • améliorer l’accès à l’offre existante
  • favoriser la construction de réponses coordonnées et inclusives
  • renforcer la promotion de la santé mentale
  • développer les connaissances et renforcer la coordination de l’ensemble dds acteurs en matière de santé mentale

Ainsi, dès le 1er janvier 2020, sera créé le pôle départemental de pédopsychiatrie rattaché au centre hospitalier spécialisé de Sevrey, tout comme la plateforme de coordination et d’orientation des troubles du neuro-développement.

 

Qu’est-ce que les PTSM ?

Les Projets Territoriaux de Santé Mentale (PTSM) ont été instaurés par la loi de modernisation de notre système de santé de 2016.

Leur objet : « l’amélioration continue de l’accès des personnes concernées à des parcours de santé et de vie de qualité, sécurisés et sans rupture » et qui constituent les fondements de la nouvelle politique territoriale de santé mentale.

Leur élaboration, sur la base d’un « diagnostic territorial partagé » et leur mise en oeuvre sont « à l’initiative des professionnels et établissements travaillant dans le champ de la santé mentale ».

Le PTSM préconise des actions pour favoriser la prise en charge sanitaire et l’accompagnement social ou médico-social de la personne dans son milieu ordinaire, en particulier par le développement de modalités d’organisation ambulatoires dans les champs sanitaire, social et médico-social.

Diagnostic territorial partagé et PTSM sont transmis à l’Agence Régionale de Santé, qui les arrête après avoir recueilli l’avis des instances concernées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *