Sanvignes – L’école et la santé d’abord

Quand les élèves se prélassent au soleil, des entreprises profitent du moment pour entreprendre leurs devoirs de vacances. Des vacances studieuses notamment dans les écoles Sembat et des Baudras à Sanvignes avec d’importants chantiers d’un montant total de 164 000 € TTC.

Aux Baudras, à l’école élémentaire, l’entrée et les toilettes non seulement seront accessibles aux handicapés mais tout est rénové du sol au plafond y compris la salle informatique. « Et ce sont principalement des sociétés locales qui ont obtenu les différents lots après appel d’offres » expliquait au cours de la visite Christian Defachelle, conseiller municipal délégué aux travaux, accompagné, entre autres, de Guy Boguet, adjoint chargé du cadre de vie et de l’urbanisme.

Les travaux ont débuté le 9 juillet et seront achevés le 23 août.

A la résidence Louis Veillaud, c’est un tout autre chantier qui se profile. C’est au rez de chaussée de la maison pour personnes âgées que prendra forme l’antenne médicale. Comme ailleurs, Sanvignes connaît un déficit de médecins généralistes, « alors nous avons proposé notre candidature au Département » stipulait Marie-Pierre Filleux, adjointe aux affaires sociales. Le Département et ses centres de santé où sont employés des médecins salariés. Ainsi Sanvignes sera rattachée au centre de santé de Montceau-les-Mines qui a ouvert en début de mois.

Trois appartements inoccupés, à partir de septembre, vont être transformés en deux cabinets médicaux avec salle d’attente. Coût de l’opération, 165 000 € TTC dont 61 000 € subventionnés par la Région, autant par la communauté urbaine et resteront 40 000 € à la charge de la commune.

Une opération pragmatique quand on sait qu’un projet de maison médicale avait été chiffré à 1.6 M€. Au moins trois mois de travaux seront nécessaires, toujours par des entreprises locales. Ouverture de l’antenne médicale, sans doute en janvier 2019 avec des médecins qui viendront assurer des permanences. Le Département est actuellement en pleine période de recrutement.

J.B.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *