Sanvignes – Habituée à poser des questions, Solen a répondu « oui »

Un père qui marie sa fille ne se produit pas tous les jours. Alors imaginez la joie de François Wackenheim qui, samedi en début d’après-midi, a eu l’honneur de célébrer le mariage de Solen en la mairie de Sanvignes en présence et pour assistant _ autre honneur_ du maire, Jean-Claude Lagrange.

François Wackenheim a donc procédé à l’union de Solen Wackenheim, journaliste, née au Creusot le 27 mars 1992 avec Thomas Meul, agent immobilier, né à Valenciennes le 31 janvier 1986. Ils sont domiciliés à Bron. Solen journaliste au Progrès, l’a été également au JSL à Montceau-les-Mines.

D’ailleurs, « toute petite elle savait déjà ce qu’elle voulait faire » raconte son papa. « Déjà, elle posait toujours des questions et si la réponse en venait pas assez rapidement, elle nous tirait la manche. Mes pulls s’en souviennent encore ».

En ce jour particulier, Solen n’a pas posé de question. C’est son papa qui s’en est chargé. « Solen, veux tu prendre pour époux Thomas ? » Elle a répondu : « Oui ». Et Thomas aussi.

Jean Bernard

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.