Sanvignes – A la santé des patients sanvignards

Vieillissement de la population, désertification médicale, le Bassin minier comme d’autres secteurs en Saône-et-Loire, est touché par cette réalité.

Si Montceau-les-Mines, Mâcon, Chalon-sur-Saône, Digoin et Autun ont vu s’implanter leur centre de santé territorial afin d’améliorer l’offre en médecine générale, des communes en périphérie, Sanvignes et Blanzy ne mirent pas longtemps à comprendre tout l’intérêt de cette démarche orchestrée par le Département et son président André Accary et furent candidates à accueillir une antenne du centre de santé territorial.

Pour l’heure, Sanvignes a coiffé Blanzy d’une courte tête puisque ce jeudi 12 septembre 2019, a été inauguré officiellement l’antenne installée à la résidence Louis Veillaud. Que le maire de Blanzy, Hervé Mazurek se rassure, « son antenne » à la résidence Jean Rostand, « c’est pour incessamment sous peu » confie André Accary. « Avant la fin de l’année si tout se passe bien ».

Dès ce mardi 17 septembre 219, le docteur Dominique Brontoux, déjà en place au centre de santé à Montceau, recevra les patients sanvignards dès l’après-midi puis également le jeudi matin. Uniquement sur rendez-vous.

« Nous avions le choix entre un projet à 2 M€ ou l’implantation à la résidence de cette antenne » résume le maire, Jean-Claude Lagrange. « Si d’ordinaire les médecins descendent dans le Sud, le Sud est venu à Sanvignes ». Effectivement, le docteur Brontoux était en poste à Marignane près de Marseille. « Vous l’entendez parler, vous allez déjà mieux » assure André Accary. Plus efficace qu’une carte vitale…

A Sanvignes, il ne reste qu’un seul médecin qui dans deux ans partira à la retraite. D’où l’urgence de cette antenne.

Depuis 2017, le début de l’aventure, ce sont d’ici fin 2019, 47 médecins généralistes salariés au total qui seront en fonction sur le département. Ils étaient déjà 30 au en janvier dernier. « Nous voulons recouvrir toutes les zones de la Saône-et-Loire. Mais refaire un maillage c’est long et il faut convaincre les médecins de venir » rappelle le président Accary. « Que tous les habitants qui n’avaient plus de généraliste puissent un trouver un ».

« La venue d’un médecin dans une commune, c’est un événement » assure Josiane Corneloup, madame la députée.

Montceau-les-Mines, Sanvignes, bientôt Blanzy, le maillage sur le Bassin minier prend forme.

Santé bonheur !

Jean Bernard

Antenne de Sanvignes

Uniquement sur rendez-vous

Début des consultations le 17 septembre 2019

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *