Saint-Vallier – Les droits de l’homme, droit au débat

Le 10 décembre 1948, les 58 États Membres qui constituaient alors l’Assemblée générale ont adopté la Déclaration universelle des droits de l’homme à Paris au palais de Chaillot.

Ce n’est pas au palais de Chaillot mais à l’ECLA à Saint-Vallier que les 70 ans de la Déclaration, ce lundi 10 décembre 2018 à 19h30, seront célébrés. Un événement conjointement organisé par la municipalité valloirienne et la section locale de la Ligue des droits de l’homme du Bassin Minier, une entente Christophe Dumont, maire-adjoint, Laurent Selvez, président de la section.

« Nous voulions marquer cet anniversaire » dit le premier, « reparler de cette déclaration 70 ans après, c’est important » ajoute le second.

Les droits de l’homme, aujourd’hui, une déclaration trop souvent galvauder car sait-on, connaît-on plus précisément les trente articles qui la composent ?

L’article premier, celui qui trotte dans toutes les têtes, du moins la première phrase : Tous les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droits. Et la suite ?  Ils sont doués de raison et de conscience et doivent agir les uns envers les autres dans un esprit de fraternité. Déjà moins évident.

Alors les vingt-neuf autres…

« Nous avons perdu l’habitude de se plonger dans les articles, d’autant qu’ils sont remis en cause dans bien des pays y compris la France, notamment quand on évoque l’identité nationale » rappelle Laurent Selvez. « Chaque jour, ces articles reviennent, le droit au travail, à la santé, etc. alors sans doute est-il opportun d’ouvrir un débat ».

Les droits de l’homme, c’est le droit d’en parler et c’est ce lundi 10 décembre à 19h30 à l’ECLA à Saint-Vallier.

Jean Bernard

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *