•  

Saint-Vallier – Le projet du nouvel impôt de la CUCM s’infiltre dans le débat d’orientation budgétaire

Le débat d’orientation budgétaire qui s’est tenu mardi soir à la salle Raymond Devos  dans le cadre du conseil municipal de Saint-Vallier n’a pas ouvert de nouveaux horizons entre la majorité et l’opposition (lire par ailleurs).

La majorité est plutôt satisfaite de sa gestion de la commune en 2020 et l’opposition reconnaît « que c’est un bon bilan » selon Denis Beaudot. Pour ce dernier néanmoins, deux points viennent ternir la satisfaction générale, « les nombreux arrêts de travail chez le personnel qui est le résultat d’un mauvais management du personnel » et les emprunts dont 5 sur 10 sont à taux variables et comme nous allons repartir vers l’inflation (dixit son banquier), ce sont donc des emprunts toxiques (NDLR : par exemple un taux à 1% pourrait grimper à 10 voire 20%) ».

Le chef de file de l’opposition cherche toujours de quelles manières la majorité de Saint-Vallier  » va rendre la ville plus attractive, qu’est-il prévu en plan de relance de sortie de crise (sanitaire, sociale et financière) pour les commerçants et les PME, or, on nous prépare un nouvel impôt à la communauté urbaine sur lequel je suis contre » rapporte Denis Beaudot, également conseiller communautaire.

L’un désapprouve, l’autre approuve

Une intervention confuse dans laquelle s’engouffre Christophe Dumont, premier adjoint et maire par intérim et lui-même conseiller communautaire. « Vous êtes en colère contre la CUCM mais je ne vous ai pas entendu protester au DOB (NDLR le 11 février dernier). Moi, je suis dans la majorité ». Donc il approuve.

« Je suis étonné que nous n’ayons pas eu ce débat à la CUCM » intervient Daniel Meunier, par ailleurs premier vice président de la communauté urbaine en charge notamment des finances.

Sur les autres points, le maire par intérim nuance sur les emprunts à taux variables, « il n’est pas certain d’une hausse des taux ou alors changez de banquier »; le plan de relance, « c’est donner du travail aux entreprises et je travaille actuellement avec l’association des commerçants »; les arrêts de travail, « le personnel a une moyenne d’âge élevée ».

Dans les investissements en 2021, la majorité a le projet d’une crèche dans l’enceinte de la résidence des Tilleuls (coût estimatif de 572 700 € subventionné à près de 80%) qui devrait conduire à la fermeture du Chalet des Canailles aux Bois Francs. « Si nous avons les moyens, améliorons le secteur de la petite enfance » suggère Loïc Mentré qui regrette la centralisation de la nouvelle crèche.

« Ce n’est pas la solution idéale mais nous pensons au coût de fonctionnement » lui répond Christophe Dumont. « Un projet privé d’une crèche aux Gautherets a achoppé, il n’y avait pas la demande » précise-t-il encore.

Ce débat, peu attrayant, débouchera sur le vote du budget primitif au conseil municipal le 7 avril prochain.

Jean Bernard

4 commentaires

  1. Valloirien en colère

    Mais c’est qui ce Christophe Dumont ? est il de Saint Vallier au moins ? d’où vient il ? je ne le connais pas.
    En tout cas, ça cause dans la commune. Moi comme beaucoup j’ai voté pour Mr Philibert, par pour ce gars là !
    J’espère qui ne va pas lui passer le manche, sinon je me sentirai victime d’un hold up.
    Et je n’irai plus voter.

  2. Peut importe de qui il s’agit , cette impot pour encore taxer les notes des valloriens , c’est pas du jolie jolie tout sa , deja qu’il n’y a rien a st vallier pour attirer du monde et aussi au bassin minier a par des commerce c’est pas avec un impôts que cela va améliorer la vie des valloriens.

    Et vous dites j’ai voté pour Mr phillibert comme beaucoup , la plus part c’était des personnes âgées et des semis âgées, donc pass tout le monde a voté pour lui et il a été élu grâce a l’abstention au éléction et tous sa a cause de gens comme vous et l’épidémie qui sens suit.

  3. C’est la direction qui a le manche et ça vole pas haut✈. Mais ça CHUT!!, c’est pas prévu dans l’ordre du jour🛴

    • Valloirien en colère

      Bien dit. Selon la chanson  » celui qui dit la vérité doit être exécuté » Eh bien voila, David Swiatek a dit des choses qui dérangent donc il s’est fait jeter. Courage à toi camarade.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *