•  

Saint-Vallier – Conseil municipal : investir sans emprunter

S’il n’y avait pas cette incertitude des conséquences possibles de la crise sanitaire _ un recul du PIB de 11% en 2020 et + 6% en 2021 _ , on pourrait presque croire que la ville de Saint-Vallier roule sur l’or. D’ailleurs tient à rappeler Christophe Dumont, premier adjoint et maire par intérim mardi soir au conseil municipal en amont du débat d’orientation budgétaire, « depuis deux ans nous investissons sans avoir recours à l’emprunt ».

La ville poursuit son désendettement, et possède d’ailleurs l’un des meilleurs ratio dette/habitant du département qui est 1.3 an (il faudrait 15 mois, sans aucune dépense pour rembourser la dette qui est de 369 € par habitant. « Elle est de 1037 € sur la même strate des villes de Saône-et-Loire » précise Christophe Dumont. « Et aucun emprunt n’est prévu pour 2021 ».

Toutefois, même si le cabinet FCL, qui analyse et suit les finances de la collectivité n’a pas relevé d’opportunité d’optimisation d’emprunt, il est à noter que sur dix emprunts, cinq sont à taux variable dont un sur 30 ans débuté en 2014.

Il est donc indiqué sur le document du rapport d’orientation budgétaire 2021 :

La rigueur de gestion affichée ces dernières années est toujours de mise pour 2021, l’objectif de réduire les charges à caractère général est maintenu pour cet exercice budgétaire. Les charges de personnel (71% des charges globales) sont estimées à 5 331 584 € contre 5 367 205 € en 2020, soit une économie de 35 621 €.
Les objectifs de réorganisation et de maîtrise de la masse salariale sont maintenus. Les recrutements seront ciblés sur les postes dont les compétences sont nécessaires au bon fonctionnement des services et à l’atteinte des objectifs fixés.
En prévision, les recrutements envisagés en 2021 sont :
 Responsable du pôle administratif (réalisé au 01/02)
 DST (réalisé au 01/01)
 Infirmière puéricultrice (01/05)
 Responsable entretien des locaux
Tous les départs seront analysés et pas systématiquement comblés. Les départs prévisibles sont au nombre de 5 connus à ce jour.

Le total des recettes d’investissement est de l’ordre de 2 M €.
Les dépenses sont du même montant, et sont principalement composées des projets suivants : entretien du patrimoine scolaire, sportif et culturel, aménagement de la crèche, toit FJC, ravalement du complexe Brésillon et accessibilité des bâtiments.
A la résidence autonomie des Tilleuls, la dernière année du projet de rénovation de la résidence débute. L’engagement restant pour la totalité du projet est de 608 556 € dont les aménagements extérieurs notamment des parkings.
En somme, le niveau d’épargne consolidé depuis 4 exercices devient suffisant à la commune pour permettre d’anticiper plus sereinement l’avenir, et de réaliser un PPI (programmation pluriannuelle des investissements) ambitieux, de l’ordre de 2 M€, sans avoir recours à l’emprunt, tout en continuant donc à se désendetter, et de contribuer au plan de relance en faveur des entreprises.
En conclusion, les excellents résultats de 2019, renouvelés en 2020, montrent que la collectivité, grâce à tous les efforts de gestion et de réorganisation effectués, a su stabiliser une gestion saine et rigoureuse.
Ces résultats permettent d’envisager et de financer un investissement correct pour entretenir le patrimoine de la commune jusqu’à l’horizon 2025, et de mener à bien les projets validés par l’équipe majoritaire.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *