Saint-Vallier – Le bonheur de la famille passe par l’ECLA

Il fallait bien une séance de présentation de la programmation des activités de l’Agora à Saint-Vallier pour tenter de mieux cerner le nouveau concept mis en place.

« Nous avons réécrit tout le projet du centre social » déclarait Christophe Dumont adjoint chargé de la culture en s’adressant aux dix-neufs usagers présents à la salle d’exposition de l’ECLA.

Que faut-il surtout en retenir ? Que la ville de Saint-Vallier s’approprie, elle et elle seule, le bâtiment de l’ECLA et qu’il est principalement un  lieu d’échange entre parents et enfants. On y vient quand on veut, faire ce qu’on veut du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 18h et le samedi de 9h30 à 12h et de 14h à 16h30.

Tout a été pensé. On ne dit plus théâtre mais théâtralisation, un atelier appelé « De la maison à la scène » pour travailler « les relations parents adolescents », expliquait Christophe Dumont (le mercredi de 14h à 15h30). En revanche, des stages théâtre existent bel et bien mais à certaines dates en présence de compagnies en résidence.

Tout a été fait pour que l’ECLA, lieu de culture s’ouvre au maximum à tous, des plus jeunes ou plus anciens, mixer grands et petits dans un dédale d’activités que, sans la plaquette qui les recense, on a quand même un peu de mal à s’y retrouver.

C’est du social à l’échelle de Saint-Vallier, du tout public avec une volonté municipale encore davantage marquée de son sceau comme l’indique le slogan de la plaquette « Toute la famille trouve son bonheur à l’ECLA ». Un lien parent-enfant si cher au maire, Alain Philibert.

Jean Bernard

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *