Saint-Vallier – Ecole de musique : le directeur sur le départ

Que ne va-t-on pas encore imaginer à Saint-Vallier ? Après trois ans au poste de coordinateur de l’école de musique, en somme directeur, Pierre Fey s’en va. En contrat (CDD) jusqu’à fin août, « il n’a pas souhaité le prolonger » rapporte Christophe Dumont, adjoint au maire chargé de la culture et de l’éducation. « Il a demandé à partir, il souhaite se rapprocher de Cluny » ajoute-t-il.

En congé parental, Pierre Fey a repris ses fonctions en juin. Au téléphone, il précise, « je n’ai pas encore décliné la proposition de contrat ». Toujours est-il qu’à la municipalité on a d’ores et déjà pris les devants et publié une offre d’emploi sur le site emploi-territorial.fr (le pofrtail de l’emploi public territorial). Elle date du 28 juin 2019 (voir ci-dessous).

Pas question de perdre de temps pour recruter un coordinateur de l’école municipale de musique à Saint-Vallier qui devra être nommé pour la rentrée.

Au hasard d’une rencontre avec un professeur de l’école municipale, sa surprise a été totale à l’annonce du départ de Pierre Fey. « Vous me l’apprenez, je ne suis pas au courant ».

Effectivement, Pierre Fey ne souhaite pas, enfin ne souhaitait pas dévoiler la fin de sa collaboration avec Saint-Vallier avant de connaître son successeur.

Ceci dit, Pierre Fey va bien quitter son poste. « Simplement, j’ai d’autres opportunités, d’autres perspectives qui s’offrent à moi » explique-t-il.

Trois ans, c’est court, c’est long. « Pierre Fey travaillait auprès des écoles, c’était très intéressant. Il a monté une comédie musicale, la première année,  fait travailler les élèves de Marie Curie dans un ballet, la deuxième année mais avec son congé parental, il n’a eu le temps d’un troisième opus cette année » indique Christophe Dumont.

« Ce fut une belle expérience avec des hauts et des bas mais le bilan est positif. Nous avons fait progresser l’école municipale de musique. Nous avons fait avec les moyens du bord » dresse pour bilan Pierre Fey.

Homme discret et violoniste, Pierre Frey connaît trop la musique pour s’épancher sur son sort. Il a d’autres cordes de son violon à faire vibrer mais ailleurs.

Jean Bernard

 

 

3 commentaires

  1. Pour avoir collaboré avec lui , les élèves de l’école de musique et les comédiens du groupe théâtre de L’ Abreuv’Art sur sa Comédie Musicale , qui fût un énorme succès , je sais le talent de Mr Pierre Fey !!
    Nul doute qu’ailleurs on saura l’apprécier!!
    BRAVO et bonne continuation à lui pour ses projets je suis contente de l’avoir côtoyé

  2. Bonne continuation Pierre !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *