•  

Saint-Vallier – Clash au conseil municipal, l’opposition quitte la séance après le vote à huis-clos

Le maire, Alain Philibert, absent (lire par ailleurs), c’est donc le premier adjoint, Christophe Dumont qui préside ce mardi 24 novembre 2020, depuis 17h30, la séance du conseil municipal de Saint-Vallier à la salle Raymond Devos.

Comme annoncé sur notre site, il était prévu que cette séance se déroule à huis-clos, sans public ni la presse, « par précaution sanitaire » faisait observer Christophe Dumont lundi.

Avant de procéder au vote, Loïc Mentre, conseiller municipal de l’opposition demande à prendre la parole. Le premier adjoint refuse. Le conseiller insiste, Christophe Dumont accepte.

Loïc Mentre qui s’appuie sur le décret du 17 novembre 2020, donc en période de confinement, ne comprend pas pourquoi il est nécessaire de voter la séance du conseil municipal à huis-clos, étant donné que de toute façon, « le public ne peut pas assister à la séance, il est confiné. « Donc si vous voulez le huis-clos, c’est uniquement pour exclure les journalistes » lance-t-il au premier adjoint. « Je n’en vois pas l’intérêt, avez-vous des choses à cacher ? » se demande le conseiller de l’opposition.

Christophe Dumont, s’appuie lui sur le code générale des collectivités territoriales. « Nous avons fait ce choix comme l’autorise le code » explique-t-il même si à trois reprises, il est interrompu par Loïc Mentre. « J’ai eu la politesse de vous écouter alors laissez-moi le soin de m’exprimer » lui rétorque le premier adjoint. La tension entre majorité et opposition est palpable.

« Va manger ta soupe » fuse dans les rangs de la majorité

A son tour, Denis Beaudot, le chef de file de l’opposition, demande la parole. Ce n’est pas gagné. « S’il n’y a plus de démocratie… » dit-il.

Il débute néanmoins son intervention par « le huis-clos s’applique… » avant que Christophe Dumont lui coupe la parole. « Si c’est pour reprendre les arguments de votre collègue, on arrête ».

Finalement le huis-clos est voté à la majorité sans les six voix de l’opposition. Christophe Dumont demande alors au public (une personne) et à la presse de quitter la pièce. Ce que nous nous apprêtions à faire quand au même moment, les six conseillers de l’opposition se lèvent et quittent également la salle Devos dans un brouhaha où fuse notamment d’un conseiller de la majorité : « va manger ta soupe ! »

Chaude ambiance. Pour la soupe, c’est parfait.

A l’extérieur de la salle Devos, les six conseillers de l’opposition n’en reviennent toujours pas et ne comprennent toujours pas la demande du vote du huis-clos par la majorité. « La raison sanitaire ne tient pas » avance encore Loïc Mentre.

L’opposition décide alors de faire une notification au sous-préfet d’Autun sur les événements qui viennent de se produire à Saint-Vallier.

Jean Bernard

20 commentaires

  1. Quelle éducation à u cette élu de la majorité pour aller dire « va manger ta soupe  » à un élu de l’opposition, cet élu devrait être suspendu de ces fonctions à la mairie sur le champ et Mr Dumont accepte ceci ?.
    Belle réaction de l’opposition de sortir de la salle, donc ce conseil municipal ne vaut rien au final est-il considéré comme nul car il faut les deux partirent majorité et opposition.
    Concernant Mr Philibert il est hospitalisé depuis samedi après-midi.

  2. bonsoir
    cela vous choc pas moi quand on des choses à se reprocher on se cache des enfants en cour d’école lamentable

    • A bon? Vous croyez vraiment qu’ils nous cachent des choses?
      Si vous pourriez nous en avancer si vous savez
      Réellement les choses sinon cher bouriquet se sont des avancements non fondés…
      Souhaitons bon établissement à Mr Philibert.
      Ça c’est réel….

  3. Un autre conseil a été à 8 clos non? et on en a pas fait tout un pataquès, la belle affaire tant que les conseils sont tenus c’est pour nous se qu’ils font moi se que j’en dis les absents ont toujours tords
    Ceux qui restent sont les plus vaillants
    Dans la fuite il n’y a rien de constructif
    Bref l’opposition aurait dû rester pour se faire valoir ils ne sont pas rester ils ont laissés à la majorité de continuer de travailler .
    Concernant Mr le Maire et son hospitalisation
    Du jour même cela nous regarde pas cher Louis
    Ne soyons pas mesquin ça peut arriver à tous.
    Souhaitons lui prompt rétablissement

    • Vous êtes sur que se conseil se passait à saint vallier ? je penserai plutôt en Corée du Nord voir Moscou a si j’avais su il y a un jour où j’aurais mieux fais de rester à la maison plutôt que perdre mon temps dans un bureau de vote. pourquoi je leur est fais confiance ? dictature

  4. L’état de santé de Mr Philibert est un point, la tenue du conseil municipal en est un autre. Ce mandat qui démarre à peine a déjà du plomb dans l’aile, la majorité patauge et s’enlise. On sait maintenant qui tenait vraiment ce conseil municipal jusqu’en Juin 2020! Tournons la page et interrogeons nous sur la légalité d’un conseil privé de son opposition, de la presse et du public. Aucune valeur, selon moi, il faut reporter la séance à une date ultérieure. C’est à la sous préfecture d’Autun d’en décider.

    • Mr Mallot que vous le vouliez ou pas vous réagissez à tout se que fait la municipalité (c’est très c’est votre avis ) mais il aurait fallut que vous fassiez donc votre rôle en tant que tel pendant votre mandat .
      Mais vous êtes vous aussi un souvenir, le passé de St Vallier….une tournure de page…
      Laissons la municipalité faire son travail
      Je suis sure qu’il y a une raison pour se 8 clos
      « La protection »…des citoyens et des journalistes.
      Je souhaite bon rétablissement à Mr le Maire.

  5. Je crois surtout que les habitants de Saint VALLIER méritent mieux que cela . Que ce soit de la part de la majorité ou bien de l’opposition. Pour le coup il n’y en a pas un pour rattraper l’autre dans ce panier de crabe . On est tombé bien bas dans ce milieu politique . Ils sont TOUS responsables de ce triste spectacle. C’est de la politique à la petite semaine

  6. Et finalement ils ont voté quoi ?

    Les très généreuses subventions municipales pour les associations bidons pour la madrasa, ce sera à l’auberge de la saule ou à konecranes ?
    Ne vous plaignez pas les Valloiriens, depuis tout le temps que vous votez pour les nostalgiques de l’URSS c’est votre choix.

  7. Bonjour,

    Les absents ont toujours tort ? Personnellement, j’y étais. Et.. je me suis fait virer !!
    Enfin, oui d’autres conseils municipaux se sont déroulés à huis clos mais nombre d’entre eux étaient retransmis en direct sur différents supports numériques.
    La non volonté de diffuser au public ce conseil est pour moi signe de faiblesse manifeste.
    Les sept premières minutes de ce conseil laissent entrevoir de bien plus tristes conseils municipaux pour les prochaines années !

  8. Pour vous faire une idée par vous-mêmes, voici les textes qui expliquent les déroulements du Conseil Municipal : https://www.collectivites-locales.gouv.fr/conseil-municipal-attributions-delegations-donnees-au-maire-droits-lopposition-et-fonctionnement
    Vous trouverez votre information dans le chapitre « Présidence – Police – Quorum – Secrétariat – Déroulement des séances et vote » où il est question du huis-clos et vérifier ensuite si toutes les modalités ont bien été respectées dans ce cas d’espèce.
    Bonne lecture, informez-vous et vive la Démocratie.

    • Je pense que l’abus de légalisme nous éloigne du bon sens.
      Le débat, le dialogue social, la contradiction démocratique sont des notions enterrées sur cette commune.
      Quitter ce conseil n’est pas s’éclipser bien au contraire .
      Un bon début pour faire entrer dans les crânes ce que sera la sécurité globale et son art.24 modifié.
      Formez vos bataillons les jours heureux sont dans put… 6 ans.

      • Pas si sûr, il se peut que le le légalisme protège au contraire la démocratie si on décide bien sûr justement d’en abuser, les tribunaux sont là pour ça, c’est leurs raisons d’être. D’après le texte de loi, l’exclusion des journalistes couplé à l’absence de retransmission en direct serait une illégalité que la justice devra statuer, ce qui annulerait de facto cette séance.
        La crise démocratique grave que nous traversons actuellement en France provient de deux faces d’une même pièce :
        1) l’abus de quelques uns de s’arroger un pouvoir absolu sur les décisions
        2) par l’absence des autres à faire respecter les règles par la voie de la Justice, entraînant une tolérance de fait et la porte ouverte aux mauvaises habitudes.
        Après, c’est un autre sujet approfondi que de chercher les causes de tout cela.

  9. Rien ni personne n’a obligé l’équipe Beaudot a quitter la salle du conseil c’est seulement son choix.
    Pourquoi n’est elle pas restée pour débattre ?
    De ce fait, cette équipe n’a plus qu’une seule chose à faire….ne rien dire.

    • Pas possible de débattre quand on retire le droit et temps de parole aux premiers mots d’un élu alors que c’est l’essence même de la démocratie
      Donc Muselage des journalistes
      Donc Muselage de l’opposition
      Et aucune retransmission comme pratiquée dans d’autres communes voisines aux habitants par un direct facebook en ces temps de confinement où ceux pourraient se faire par ce biais une idée personnelle des dossiers de leur ville et être considérés pour ce qu’ils sont avant tout : les votants de cette commune !
      Et en quittant des élus se font insulter ?
      Donc débattre ? Mais de quoi ? de la triste réalité de la pratique inacceptable suivante : 🙈🙊🙉
      Triste constat : honteux de voir cela en 2020

  10. Oui c est un peu facile de partir en évitant le dialogue et le débat sur les différents sujets ??? Presse ou pas presse !!!
    On ne s éclipse pas de cette façon !!!!
    A méditer !!!

  11. Et voila la cavalerie, de quel dialogue parler vous?? cela fait des années qu’ il n y a plus de dialogue dans cette ville, tout juste des paniers gourmands ou des colis surprises en guise de politique locale.
    Gerbe et Konegranes voila des sujets auxquels nous aimerions être informés. Des personnes sur le carreau, des ressources financières pour la ville qui vont disparaitre et votre silence qui en dit long sur l’ auberge.
    et surtout arrêter de nous prendre pour des idiots, ce serait déjà un bon début .
    les dès sont pipés et cela tout le monde le sait !

  12. A vous lire tous pour ne rien dire , moi je demande sitôt la démission du maire et par la même , du conseil !

  13. Beau bazar… Pourquoi diable ne pas avoir prévu la retransmission de ce conseil ? Refusé par la majorité ? Pourquoi alors ne pas avoir fait un enregistrement clandestin , distribué aux journalistes à la sortie…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *