Saint-Vallier – Cent ans et l’esprit vif, bel anniversaire aux Lys

« Je ne vais pas me plaire ici, il n’y a que des vieux ! » c’est par cette phrase que Jeanne Rougemont avait salué son installation en 2017 à la résidence des Lys de l’EHPAD de Montceau.

C’est la nouvelle centenaire du lieu, la seconde seulement.

Le chef cuisinier du centre hospitalier et son équipe ont concocté un magnifique gâteau retraçant la vie de Jeanne Rougemont. Chaque étape, chaque passion, chaque événement marquant ont été repris sous une forme en chocolat, en pâte d’amande, etc.

Née en 1918 à Aluze, « la guerre n’était pas finie et voila une fille, pas simple, mais j’avais des parents comme on n’en fait plus », en 1945 elle vient habiter avec son mari à Blanzy, puis ce dernier est muté au puits Darcy et donc ils viennent habiter à Montceau en 1962. Son mari meurt en 1989 et Jeanne Rougemont revient habiter à Blanzy à la Verrerie.

A 98 ans elle tombe, se casse le col du fémur « ils ont un peu exagéré avec ça, j’aurais pu rentrer chez moi » et se retrouve donc en EHPAD.

Elle a deux enfants, deux petits enfants, deux arrières petits enfants et toute la famille est présente aujourd’hui pour l’encadrer, partager ces instants avec elle et goûter au magnifique gâteau.

Mais la conclusion lui revient : « merci, merci, je ne suis pas une oratrice, j’en pleurerais, il y a vraiment beaucoup de monde, même des gens que je ne connais pas, faudra m’en donner la liste. »

L’ensemble des résidents, des personnels, des responsables d’associations présents saluent un esprit toujours alerte à 100 ans et souhaitent bon centenaire à Jeanne Rougemont.

Gilles DESNOIX

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *