Saint-Vallier – Auberge de la Saule, le Rassemblement national se mobilise

Les responsables du Rassemblement national (ex-Front national) du Bourgogne – Franche-Comté, outre avoir organisé une conférence de presse samedi en fin de matinée au restaurant Le moulin au Galuzot, ont profité de l’occasion pour arpenter le centre-ville de Saint-Vallier et distribuer des tracts pour montrer leur volonté farouche contre le projet de Yunus Atak le propriétaire de l’ex-Auberge de la Saule.

De Valloiriens, Julien Odoul, président de groupe au conseil régional de BFC et membre du bureau national et son équipe en ont très peu rencontrés. Sans doute eut-il été plus perspicace de cibler le marché de Montceau-les-Mines ou de se pointer le matin à Saint-Vallier.

Cela étant, le RN est venu dire « non au centre aéré islamiste à Saint-Vallier » reprenant au passage les thèses chères à Marine Le Pen concernant les islamistes notamment pendant sa dernière campagne des présidentielles.

Pour Julien Odoul, « Saint-Vallier est en danger » et l’explique en rappelant la genèse de l’association Millî Görüs dont le fondateur  avait pour but de conquérir l’Europe avec un projet politique et religieux qui cherche à diffuser un islamisme moyenâgeux. « Le RN prône la sécurité, l’identité et la paix dans nos communes » rappelle le conseiller régional.

Par leur action, les membres régionaux du RN souhaitent aussi pointer du doigt le manque de réaction des élus locaux, « le maire, Alain Philibert, discret qui ne prend pas position, du député Raphaël Gauvain, du sénateur Jérôme Durain » met en exergue Julien Odoul. « Je ne fais pas la différence entre droite et gauche, mais certains élus laissent rentrer l’islamisme dans leur commune (…). Les responsables politiques du département doivent prendre position ».

Julien Odoul a alerté le préfet et appelle les citoyens « pour éviter la concrétisation de ce projet » de contacter la préfecture de Saône-et-Loire « pour faire part de votre refus et de vos inquiétudes ».

Jean Bernard

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *