Saint-Vallier – 66 minutes pour défendre la convention 66

A l’appel de la CGT, le personnel de l’IME (institut médico-éducatif) à Saint-Vallier, a débrayé pendant 66 minutes pour défendre la convention 66 alors que dans le même temps, à Paris, les organisations syndicales des salariés étaient reçues au siège de NEXEM (organisation professionnelle des employeurs associatifs du secteur social et médico-social).

Pour Frédéric Perron, délégué syndical CGT, même si ce débrayage est symbolique, « nous sommes mobilisés pour défendre notre convention 66 que le syndicat des employeurs (NEXEM) tente depuis des années de mettre à mal. Nous défendons nos acquis liés à cette convention, la grille des salaires, les congés, les jours de carence mais aussi la marchandisation de notre activité ».

Ils étaient environ 80, salariés, syndicalistes et élus de Saint-Vallier, ce matin devant l’IME. « Sur les autres sites, pôle hébergement et de service à Montceau, le foyer d’hébergement à Blanzy et le pôle travail au Prélong, une partie du personnel a débrayé également » notait Frédéric Perron.

J.B.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *