Retour au collège – La date du mardi 2 juin est annoncée

Le collège à Sanvignes.

Après le retour en classe des maternelles et des élémentaires, l’académie de Dijon s’apprête à autorisée les collégiens à retourner en cours dès le mardi 2 juin 2020, après, bien entendu, l’accord du Premier ministre qui doit s’exprimer sur le sujet jeudi 28 mai.

Toujours est-il que, dans les collèges, les enseignants s’y préparent depuis plus d’une semaine. Quand on sait la préparation qui a été nécessaire pour le primaire, le travail ne manque pas pour mettre en place le protocole sanitaire même si déjà, dans les départements en vert, environ 150 000 élèves de 6e et 5e ont repris le chemin de leur établissement le 18 mai dernier.

Donc le 2 juin, ce seront d’abord les 6es et 5es qui auront l’opportunité de revenir en cours puisque les parents ont toujours le choix de refuser. D’ailleurs un sondage leur a été envoyé auquel ils devaient répondre avant ce lundi 25 mai (lire ci-dessous).

Votre enfant reprendra-t-il sa scolarité : OUI  NON

Une fois dans l’établissements, les élèves devront se familiariser avec les signalétiques au sol pour indiquer le chemin à suivre, repérer les zones de stationnement et se rappeler les gestes barrières. En classe, le collégien sera seul à sa table et dans le même ordre d’idée à la cantine. Et port du masque obligatoire sauf peut-être en cours.

Jean Bernard

 

Un commentaire

  1. Nous allons sûrement bientôt rire jaune et faire pleurer le corps médical, il ya du mieux à l’hôpital de galuzot, 4 nouveau cas de covid 19 viennent d’être déclaré. Donc l’epadh vient d’être fermée aux familles notre président du département ainsi que certains politiques de Saône et Loire ce gargarise d’ouvrir les écoles et les collèges pour 5 semaines, les vacances sont le 5 juillet, vous allez voir ….. Nous sommes entrain de jouer à la roulette russe, la réouverture des écoles et des collèges sais uniquement faire de la garderie, et surtout sais permettre à certains enfants du département d’avoir un repas chaud le midi et de remettre certains parents aux travaille. (…)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *