Rencontre – Après le sable du Sahara, le héron garde-boeufs est de retour

Le climat perd la boule, il est complètement détraqué. Ce samedi, en plein hiver, c’est un vent de sable du Sahara qui déboule sur la France et est venu donné une teinte sépia au ciel du Bassin minier.

Ce genre de phénomène est observé en été quand il fait très chaud mais en hiver, c’est tout de même surprenant même si, il est vrai, il fait doux.

Même le héron garde-boeufs semble lui aussi décontenancé par ce changement climatique. Il est venu nous rendre visite en août dernier quand la sécheresse sévissait. Il aime la chaleur et surtout s’alimenter aux pieds du bétail comme les vaches. Sauf qu’en ce moment, même si certaines sont encore dans les prés, la plupart sont au chaud dans les étables.

Ceci dit, le héron garde-boeufs adore se poser à proximité des points d’eau et comme avec les pluies, la Bourbince a débordé de son lit, de grandes flaques d’eau apparaissent dans les prés.

Dérèglement climatique ou pas, le héron garde-boeufs est de retour du côté du Galuzot à Saint-Vallier.

Jean Bernard

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.