Régionales 2021 – Le torchon brûle entre François Sauvadet et Gilles Platret

Gilles Platret (photo archives).

Le bateau tangue suite à l’annonce de l’alliance entre Debout la France et Gilles Platret pour les élections régionales en Bourgogne – Franche-Comté. Dans la Nièvre, deux LR ont claqué la porte, aujourd’hui c’est au tour de François Sauvadet, président du groupe Union des Républicains de la droite et du centre au conseil régional de faire part de son courroux. Dans un communiqué il déclare :

« En s’alliant avec Debout la France, Gilles Platret a donné une nouvelle orientation à sa campagne que je ne peux pas cautionner.

Passer un accord avec un club d’anciens partenaires de Madame Le Pen, représentés en Bourgogne-Franche-Comté par Lilian Noirot, ancien cadre du FN et des patriotes, n’est pas acceptable pour moi ».

François Sauvadet demande également « à ce qu’aucun candidat se revendiquant Debout la France ne figure sur la liste des régionales droite et centre en Côte d’Or ». Département dont il est le président et va donc se consacrer aux élections départementales.

Cette prise de position de François Sauvadet a fait réagir Gilles Platret. Lire son communiqué ci-dessous.

J.B.



Communiqué de presse Gilles Platret, chef de file Les Républicains pour les élections régionales de Bourgogne et de Franche-Comté. 
La politique doit être d’abord et avant tout l’expression des valeurs et la défense des convictions. Nous nous sommes engagés, voilà plus de 10 mois, dans cette campagne des élections régionales pour refermer le chapitre de 20 années de socialisme en Bourgogne et en Franche-Comté, 20 années où les grands indicateurs régionaux n’ont cessé de décliner, au point de menacer les habitants de notre région de décrochage par rapport à ses voisines.
Pour remporter la victoire au soir du 27 juin prochain, il ne faut pas recommettre les erreurs du passé. En 2015, si l’alliance de notre liste avec Debout la France avait été possible, nous aurions remporté l’élection. En 2021, par l’alliance avec Debout la France, nous allons gagner l’élection.
Cette alliance, je l’ai souhaitée ardemment, comme j’ai souhaité ardemment l’union avec le centre-droit que représentent nos amis de l’UDI, avec lesquels un accord est en train d’être conclu. Tous, nous partageons une vision pour notre région et pour mettre en avant notre identité locale dans une démarche de décentralisation, mais aussi les impératifs de santé, de sécurité, d’emploi et d’environnement. Il ne se trouve aucun extrémiste chez nous, seulement des amoureux de la Bourgogne et de la Franche-Comté.
Que François Sauvadet ne se sente pas à l’aise dans cette configuration est une chose que nous respectons volontiers, mais, comme l’a rappelé ce mercredi, le chef de file de l’UDI pour les élections régionales, Michel Zumkeller, il se trouve que M. Sauvadet n’est aucunement mandaté pour intervenir dans les négociations avec nous en vue de la constitution de la liste de la droite et du centre.
Plus encore, il ne nous paraît pas acceptable qu’il nous accuse d’abandonner nos repères et nos valeurs. Tout au contraire, ce sont nos repères et nos valeurs que nous défendons en scellant une telle alliance.
Cela dit, chacun peut exprimer son opinion, à la fin des fins, ce sont les électeurs et eux seuls qui trancheront. Et nous faisons le pari qu’ils préféreront aux procès d’intention déplacés la clarté de notre alliance et la force de nos convictions.

7 commentaires

  1. Sauvadet devrait profiter de sa retraite et ne pas vouloir faire perdre la Droite , de toute façon il vient de se discréditer , pas la peine de vouloir être le chef quand ont est plus rien!!! place aux plus jeunes et réalistes!

  2. de plus, lisez sur un autre site de la cucm , Mme Jarrot est avec Mr Sauvadet contre Gilles Platret car elle a peur de voir Mr Noirot élu???? et elle veut encore faire croire qu’elle est de Droite!! elle fait tout pour essayer de faire perdre la liste LR et DLF , ne tombez pas dans son piège ( au passage rappel: LREM déboute mme Jarrot pour les régionales, un comble!)

  3. pour toto plutot que de dire des conneries au sujet de mme jarrot , elle n’a jamais été a la rem , elle a rejoint mme pecresse a libre alors quand on connait on se tais , pour ma part moi plutot gaulliste platret a trompé tout le monde etre pret a s’associer avec un ancien fn , patriote , et qui c’est ou demain , lfi ou npa pour ma part j’irai voter BLANC

  4. he ,Loulou, c’est super, votre vote ne comptera pas ! , pour dire des conneries, vous me battez!!!

  5. Bonjour LOULOU,

    Un coup de fatigue…..La covid fait des dégâts !

    Madame Jarrot est macroniste et elle ne s’en est jamais caché.

    Elle est loin d’avoir le charisme de son regretté père.

    Un peu de repos et peut-être que la lucidité reprendra ses droits…..

    Cordialement,

  6. Si Mde JARROT soutien Mr MACRON , c’est tout à son honneur , elle au moins ne s’associe pas avec les anciens RNistes ; Patriotes et maintenant DLF ; et voir un soi-disant Républicain s’associer avec l’extrême droite me fait dire que son père ne la renierait pas ; il faut combattre les R-haineux . Mr PLATRET devrait être radié par ces pairs .

  7. Monsieur Platret s’associe avec ceux qui ont envie de sauver la France ! Il a bien raison de s’éloigner des personnages qui sont responsables du délitement de notre pays. De ceux qui ne veulent pas écouter 68% des Français qui demandent que l’état prennent en considération les alertes données par les professionnels de la sécurité de notre pays. De ceux qui préfèrent punir des patriotes qui aiment la France plutôt que de punir ceux qui la violente et la terrorise.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *