RCMB – Les rugbymen montcelliens déjà à pied d’oeuvre

Ils ont été sacrés champions de promotion d’honneur et accèdent donc en honneur la saison prochaine même si à cause du covid-19, le championnat 2019/2020 n’a pu aller au bout avec un dernier arrêt à Digoin le 8 mars.

Toutefois, patienter jusqu’en août sans avoir humé le parfum de l’herbe verte était impensable aux yeux des dirigeants du RCMB en particulier le président Frédéric François et les deux entraîneurs, Cédric Dhuit et Stéphane Robbe. Alors dès que la phase II du déconfinement a été officialisée, le club a très vite fait le nécessaire pour reprendre une activité au stade Jean Bouveri, non sans avoir obtenu les autorisations de la mairie et mis en place les protocoles sanitaires élaborés avec le service des sport sur la base de ceux édités par la Fédération Française de Rugby.

Les contraintes sont certainement encore plus compliqués à appliquer que les règles du rugby à XV mais c’est le prix à payer pour galoper sur les pelouses sans risque de contamination. Pour faire simple, pas de contact, jeu individuel avec ballon, pas de vestiaire, pas de douche et des zones de jeu avec 10 joueurs chacune, des entraîneurs qui se déplacent de zone en zone, du gel hydroalcoolique, du désinfectant…

Et pour veiller à tout, un covid manager club, à la demande de la FFR, a été nommé, il s’agit de Samuel Pedicone. Rien ne lui échappe, il a l’oeil à tout. Même les joueurs doivent valider leurs présences aux entraîneurs.

Les recrues déjà intégrées

Ainsi, depuis mardi dernier et ce vendredi, ils sont une quarantaine de joueurs qui deux fois par semaine jusqu’à fin juin, vont garder la forme avant un mois de coupure et reprendre le 7 août la préparation de la nouvelle saison. Déjà aussi, près d’une quinzaine de nouvelles recrues ont intégré le groupe. « C’est un bon moyen de les intégrer encore plus rapidement. A la reprise, ils ne seront pas dépaysés » indique le président.

L’accession en honneur réclame une structure technique encore plus étoffée notamment dans le staff médical qui peut s’appuyer dorénavant sur son médecin du sport,  un préparateur physique et « nos recherchons un kiné » lance Frédéric François. « Nous aurons un vrai suivi physique, la santé des joueurs est prépondérante » ajoute-t-il.

Des nouveautés sont à venir en septembre avec le lancement du baby rugby (à partir de 3 ans) le samedi de 10h30 à11h30 et, le lundi soir, place au rugby loisir. Une bonne façon de se préparer au tournoi de beach rugby prévu en juin 2021.

Le RCMB va compter entre 260 à 270 licenciés et recherche néanmoins des jeunes et même des soigneurs. Plus les effectifs grimpent, plus l’encadrement doit suivre. Logique. Surtout pour un club qui a faim de réussite. Il doit donc se donner les moyens à tous les niveaux.

A Montceau, ils savent faire.

Jean Bernard



Le message de Bernard Laporte, président de la FFR

Chers dirigeants, chers amis,

Pendant cette crise sanitaire d’une ampleur sans précédent dans notre histoire moderne, les décisions n’ont pas été faciles à prendre, et notamment celle d’arrêter les compétitions et ainsi de mettre fin à la saison sportive.

Pour autant, la Fédération a pris des mesures d’une force inédite et le plan de soutien va aider de nombreux Clubs à faire face aux conséquences de cette crise.

Pour tous les passionné-e-s de rugby que nous sommes, retrouver le chemin du terrain et des entrainements promet d’être une grande source de joie, de partage, et de plaisir.

À la suite d’un entretien particulier avec le Premier Ministre à Matignon ce 14 mai dernier, nous avons évoqué les singularités du Rugby dans ce contexte de crise. Le Ministère des Sports s’est prononcé et dans le cadre de la stratégie nationale de déconfinement, les mesures concernant la vie sociale et les activités sportives vont désormais évoluer.

En tant que dirigeant, notre première priorité doit être d’assurer la protection nécessaire des licenciés afin de favoriser la reprise et le retour sur nos terrains. Les services de la Fédération ont travaillé sans relâche pour que tous les clubs puissent, dès que cela soit possible, enclencher un programme de reprise progressive de l’entrainement en toute sécurité.

À ma demande, un groupe de travail spécifique piloté par la DTN et le Comité Médical a été créé, en étroite collaboration avec plus de 200 conseillers techniques sur l’ensemble du territoire et les instances juridiques de la FFR. Notre objectif est simple : que ce programme soit prêt et accessible le plus rapidement possible pour la fin du confinement. En ces premiers jours, nous vous en soumettons les contours.

En préambule, il est à noter que ce programme suit un protocole strict défini en 4 points clés :

  • L’hygiène
  • Le point sur les transports
  • L’accès aux infrastructures nécessaires
  • La structure des entrainements
Il se déroule en 6 phases dont la temporalité sera à adapter par le club pour assurer la sécurité et la santé des joueurs, entraineurs, et bénévoles. Pour chacune de ces phases, la Fédération va revenir vers vous prochainement avec des fiches et des vidéos pédagogiques expliquant et détaillant les contenus :
  • Stade Rugby 0 / Le « Diagnostic joueur » : Avant de reprendre l’entraînement en club suite au confinement, chaque joueur doit, en plus de l’auto-évaluation quotidienne, répondre à des questions sur son état de santé. Celles-ci vous seront spécifiées prochainement.
  • Stade Rugby 1 – Des parcours individuels sans ballon : Le retour sur le terrain se fera progressivement avec des séances d’entraînement par petit groupe, 10 personnes maximum, sans contact et d’une durée de 45 minutes à moins de 80% de la fréquence cardiaque maximale. Durant cette phase seront travaillés des parcours et des exercices individuels. Pour rappel la Fédération vous enverra les consignes nécessaires sous forme de vidéos pédagogiques.
  • Stade Rugby 2 – Des parcours individuels avec ballon : Comme lors du Stade 1, les séances d’entraînement se feront par petit groupe, 10 personnes maximum, sans contact et d’une durée de 45 minutes à moins de 80% de la fréquence cardiaque maximale. Le ballon sera introduit avec de la technique de manipulation pied/main sur des parcours et des exercices individuels.
  • Stade Rugby 3 – Des situations avec passes : Comme lors des Stades 1 et 2, les séances d’entraînement se feront par petit groupe, 10 personnes maximum, sans contact et d’une durée de 45 minutes à moins de 80% de la fréquence cardiaque maximale. Des parcours collectifs et des jeux de passes sans contact seront au cœur de cette phase.
  • Stade Rugby 4 – Des situations avec jeu à toucher : Les séances d’entraînement se feront avec des groupes plus larges, à définir en fonction de l’évolution des consignes sanitaires. Pendant une heure à une heure trente maximum, on introduit des situations d’opposition à travers des parcours collectifs et des jeux à toucher.
  • Stade Rugby 5 – Situations avec contact : Comme pour la phase 4, les séances d’entraînement se feront avec des groupes plus larges, à définir en fonction de l’évolution des consignes sanitaires. Au programme, des parcours collectifs, des situations d’entraînement, et de jeux avec contact.
Pour que ce programme de reprise puisse être appliqué dans les meilleures conditions, nous demanderons à chaque Ligue de désigner un « COVID Manager Régional ». Il sera chargé d’adapter le projet à la situation régionale et d’informer la FFR au cas échéant.Le « COVID Manager Régional » sera également chargé de nommer un « COVID Manager Départemental », par département et/ou secteurs, afin de valider les projets de reprise des clubs de la région.

Enfin, un « COVID Manager de Club » sera désigné par le Président dans chaque club, soutenu par son CTC, pour être l’interlocuteur privilégié de la FFR et de la Ligue.

Son rôle sera l’organisation de l’accueil des pratiquants (distributeur de Gel hydro-Alcoolique, mouchoirs…), de vérifier avec l’entraineur diplômé que toutes les préconisations sont respectées à chaque entraînement, et de tenir à jour avec l’entraineur diplômé le listing de chaque groupe d’entraînement.

Comme évoqué, les services de la Fédération Française de Rugby reviendront vers vous avec des contenus vidéos et le détail de chaque partie du protocole pour permettre ainsi un retour au pré en toute sécurité.

Le rugby n’est pas qu’un jeu, c’est un facteur de lien social, un socle de partage et de vie. Pour que notre pratique rugbystique soit compatible avec les consignes sanitaires et la reprise la plus rapide possible, vous pouvez compter sur votre Fédération pour monter au soutien.

Prenez soin de vous,

Bernard Laporte

Un commentaire

  1. Très bonne recrue pour TMF! Bon travail des dirigeants qui mettent tout en oeuvre pour développer ce club familial.bonne saison a eux!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *