Rassemblement national – Inquiétude sur un joyau cistercien

Communiqué du Rassemblement National Région Bourgogne – Franche-Comté.
Abbaye de Pontigny : la Région brade notre patrimoine. 

Capture Google.

Le Conseil régional de Bourgogne Franche-Comté a officialisé le 18 juin dernier son intention de vendre les 9 hectares et 6 000 m2 bâtis qui bordent l’Abbaye de Pontigny.

Les bâtiments conventuels de la plus grande église cistercienne au monde vont ainsi être vendus par Marie-Guite Dufay et sa majorité pour 1,8 million d’euros.
En octobre 2018, les élus régionaux du Rassemblement National avaient manifesté leurs craintes de voir Pontigny vendu à des investisseurs privés. En Assemblée plénière, ils avaient porté un vœu rappelant que le patrimoine n’est pas à vendre.
Les craintes d’hier sont aujourd’hui réalité et les candidats ont jusqu’au 17 octobre prochain pour faire une offre et présenter leurs
projets à la collectivité propriétaire.
Qualifiée de joyau cistercien, la deuxième fille de Cîteaux perdra donc prochainement son écrin. Les bâtiments que connurent Thomas Beckett, l’Archevêque de Cantorbéry, Adèle de Champagne ou dans un passé récent André Gide, Jean-Paul Sarthe ou André Malraux réunis lors des fameuses Décades de Pontigny, seront livrés à des acheteurs français ou même étrangers.
Sans consultation des habitants, des élus locaux et des acteurs associatifs qui animent le site, la présidente de la Région cède aux logiques utilitaires chères à La République En Marche et abandonne aux lois du marché le patrimoine des Bourguignons et des Francs-Comtois.
Les conseillers régionaux du groupe Rassemblement National s’inquiètent de telles dérives et rappellent que notre patrimoine n’est pas à vendre à la découpe.
Julien Odoul
Président du groupe Rassemblement National

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.