Montceau – Ephémère la boutique mais un commerce durable

Bientôt Montceau-les-Mines disposera d’une boutique éphémère, rue Carnot. Les commerçants qui disposent d’une porte d’entrée au programme coeur de ville avec Mathieu Bouillet, manager de centre-ville. 

Sans le dire, Marie-Claude Jarrot est entrée en campagne des élections municipales 2020. « Mais je suis toute l’année en campagne » se défend-elle régulièrement depuis que madame le maire a annoncé voici plus d’un an sa décision de briguer un second mandat.

Cette fois-ci, c’est le commerce local, aussi bien du centre-ville que dans sa globalité sur le territoire montcellien qui a été sa cible ce jeudi soir à l’hôtel de ville. Une cinquantaine de commerçants a répondu à son invitation qui indiquait:

L’action en faveur du commerce est un des axes majeurs de coeur de ville et c’est aussi, vous le savez, un axe majeur de la politique conduite par la municipalité en direction des acteurs du développement économique de notre territoire.

D’où la question:

Comment cette opération peut participer au développement et à la dynamique de l’activité commerciale ?

Ce à quoi, Marie-Claude Jarrot et Daphné Taillandier, directrice du programme action coeur de ville et Guy Souvigny, adjoint à l’économie, ont apporté leur éclairage.

Déjà, dans un premier temps, madame le maire s’est attelée à une remise à niveau de ses actions conjointes avec les commerçants que certains, apparemment ont oublié.

Pas besoin cependant d’être un économiste averti pour se rendre compte que le commerce local n’est pas au pic de sa forme. Même en perfusion, l’opération coeur de ville ne nourrira pas chacune des boutiques d’une manne financière. « Elle actionne des fonds publics » explique Marie-Claude Jarrot.

La boutique éphémère arrive

C’est permettre de repenser l’habitat au centre-ville qui fait tant défaut avec notamment la réhabilitation de la friche Loison, garantir le wifi partout , rénover l’éclairage public. « Des actions immédiates phasées sur cinq ans » précise madame le maire. Ce sera également l’ouverture d’un local à côté de l’agence Thomas Cook, en boutique éphémère, un point de vente de courte durée. Un jour à un mois.

A condition aussi, pour promouvoir Montceau ville commerçante, que les commerçants se regroupent, se parlent, notamment ceux « des rues Carnot et de la République » stigmatise Daphné Taillandier. Des commerçants qui peuvent désormais compter et s’appuyer sur Mathieu Bouillet, manager de centre-ville, de toute la ville.

D’un ordre plus général, ont été évoqués les taxes poubelles trop importantes et la signalétique qui sont du domaine de la communauté urbaine. De l’impact du mouvement des gilets jaunes sur la baisse du chiffre d’affaires des commerces, du prix trop élevé des loyers des fonds de commerce, de ceux qui sont vides, laissés à l’abandon, du projet Jardiland au point mort pour le moment, de l’arrivée d’un nouveau fast food, « nous n’avons pas eu le choix mais maintenant, ça suffit » assure Marie-Claude Jarrot.

Sécurité et insécurité inquiètent bien naturellement les commerçants.

Assurément, la recette miracle ne sortira pas du chapeau de l’opération coeur de ville. C’est un ensemble de projets pour un besoin commun qui en assurera la réussite.

Jean Bernard

8 commentaires

  1. Heureusemnt que la gauche rassemblée est là pour soumettre les idées ! Manager du centre ville, boutique éphémère…

    • Vous plaisantez j’espère !? Il y a bien longtemps que Mme le Maire a annoncé l’ouverture d’une boutique éphémère et le manager de centre ville. La campagne électorale est certes lancée mais svp ne racontez pas n’importe quoi juste pour faire le buzz !

      • Le 27 Mars 2018 l’Etat français a annoncé le dispositif Cœur de Ville. Les 222 villes sélectionnées sur le Plan National d’Action devaient engager la phase de préparation au Printemps 2018 et nous venons de démarrer l’été 2019…
        Plus d’une année de retard de la part de la Mairie de Montceau pour se réveiller et finalement se rendre compte qu’une grande partie des commerçants du centre-ville, ne sont pas tous contents de la gestion faite par cette majorité. Les magasins ne cessent pas de fermer leur porte, le dernier étant Poivre et Sel. Et maintenant, nous découvrons que les élection 2020 approchant à grands pas, Madame la Maire se rend compte qu’il faut trouver une vraie solution au problème. Car, au lieu de parler systématiquement d’une manière égocentrique à la première personne du singulier et de remettre la faute sur les autres, il faudra se mettre plutôt au travail finalement. Par ailleurs, en aucun cas elle a parlé lors de cette réunion des enfants, de la scolarité, de l’écologie, des associations ou de la sécurité devant à peine 40 personnes, preuve que peu de monde croit réellement en ce projet.
        Le dispositif Cœur de Ville devra permettre de redonner attractivité et dynamisme au centre-ville afin de retrouver un certain équilibre. Les domaines concernés sont les suivants : Habitat, commerce, création d’emplois, transports et mobilité, offre éducative, culturelle et sportive, qualité des sites d’enseignement, développement des usages des outils numériques…
        Donc, ayant déjà pris du retard, la Ville de Montceau a perdu du temps pour une possible création d’emplois au bénéfice des montcelliennes et montcelliens. En conséquence, le niveau de vie a encore plus baissé !
        Si à cela nous ajoutons les perturbations occasionnées par le mouvement des « Gilets Jaunes » au Centre-Ville de Montceau, la situation de certains commerçants s’est avérée dramatique. Mais il est aussi grave que les commerçants de la place Beaubernard se sentent délaissés…
        Mais pour une raison de politique politicienne, en vue des élections municipales de 2020, il a été décidé d’accueillir le mouvement des GJ pour paraître à la une de la presse et de la télévision au niveau national. Retour sur investissement avec l’argent de nos impôts, garanti ! Donc, tous au Point de rassemblement au Pouloux !
        Par ailleurs, comme faire baisser le prix trop élevé des loyers et des fonds de commerce à Montceau en sachant que la ville paradoxalement compte plusieurs dizaines de personnes qui par le passé ont payé l’impôt sur la fortune ? Marie-Claude Jarrot a dit (dixit) : « nous n’avons pas eu le choix mais maintenant, ça suffit ». Il est un peu tard pour se réveiller surtout avec la peur au ventre de perdre les municipales de 2020. Les montcelliens et montcelliennes sont un peuple noble qui est fatigué par des promesses non tenues. La relève arrive à grand pas et cette fois-ci avec une équipe municipale de qualité qui aura la capacité technique minimale nécessaire pour revitaliser le centre-ville ainsi que pour donner ce « nouvel élan » que nécessite de manière urgente la ville de Montceau Les Mines. Si vous voulez vous renseigner sur le projet cœur de ville dans les détails ainsi que pour mieux comprendre toutes les possibilités offertes par l’Etat français à notre ville, vous pouvez vérifier par vous-même les informations sur le site : coeurdeville.gouv.fr
        Mme LE MAIRE nous rappelle la chance que nous avons eu d’être choisis par l’Etat français afin de mettre en place le projet Cœur de ville, tout en oubliant de mentionner que Montceau Les Mines fait partie d’une de villes les plus pauvres de France et que d’une manière « logique » l’Etat devait l’aider.
        La réunion s’est terminée tardivement, en cause, beaucoup de détails inutiles et déjà expliqués… Certains commerçants ne sont pas convaincus par ce projet. Ladite réunion, si on peut appeler cela comme ça, car pour être honnête c’était plus une campagne électorale qu’une réunion pour les habitants de la ville et c’est d’ailleurs pour cela que la plupart sont partis bien avant la fin…
        Mais comment mettre en place un projet de cette envergure à Montceau si des relations collaboratives avec la Communauté Urbaine Creusot Montceau ne sont pas au rendez-vous ?

        Tout simplement, en changeant d’équipe municipale en 2020 !

        Cordialement.

  2. pour sebastien;; la gauche rassemblée emet des idées ? pourquoi ne les a telle pas mise en place pendant leur presence a la tète de la ville . quand on ne sais pas quoi dire il vaut mieux se taire plutot que dire des conneries…. kamarade…

    • A la galoche: Et bien, vous nous avez donné une idée (Pour une fois). Faisons le bilan avant/après 5 ans de mandat. Chiche? Parce que j’habite à Montceau depuis 5 ans, et je ne vois pas d’évolution alors que je profite pleinement des infrastructures existantes d’avant le mandat actuel. Alors, oui, je suis d’accord avec Sébastien: 5 ans pour rien. Et dire que MCJ pompe nos propositions à partir de notre site, en libre accès et ouvert à tous (pub: montceau2020.org) cela paraît évident, et tant mieux si cela profite aux montcelliens.

  3. Pour parlons vrai, MDR !

    Et pour la galoche, attention aux fautes 🤣

  4. Mr Sébastien ci je me trompe pas vous et sur st vallier il y a de quoi vair sur st vallier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *