Pouilloux – Un grand feu dans la forêt aux origines douteuses

Un camion, puis deux, puis trois et même quatre. Il a fallu quand même d’importants moyens en véhicules pour combattre un feu de bois dans un bois sur le territoire de Pouilloux, au lieu dit Le plat de chaume, sur les hauteurs de la commune en direction de Martigny-le-Comte. Avec pour témoin un joli clair de lune, une petite touche de romantisme dont se soucièrent guère les soldats du feu.

Deux jeunes qui circulaient en voiture aperçurent les flammes de la route et ont donné l’alerte, « il était 22h34 » ce jeudi 20 septembre, précisait le lieutenant Lagros, le chef de groupe. Sous ses ordres, 14 sapeurs-pompiers de Montceau-les-Mines, Génelard, Paray-le-Monial avec des camions pour feu de forêt équipés d’une citerne de 4000 litres chacun et une équipe du Creusot avec un véhicule de grande capacité de 8000 litres. Des camions qu’il a fallu approvisionner en eau une bonne partie de la nuit en se rendant au bourg où se trouve une bouche à incendie.

Le feu dont on ignorait l’origine _ sûrement pas un mégot de cigarette _ , a pris dans des stères de bois d’acacia destinés à devenir des piquets pour les clôtures dans les prés. « Il y avait de quoi faire 2000 piquets » indiquait Jimmy Boudry qui les stockait avec l’accord du propriétaire de la forêt. Tout a brûlé. Selon le maire, Michel Chardeau, cet endroit est bizarrement fréquenté.

Par moments, les flammes atteignaient 10 mètres de hauteur et aurait pu se propager aux résineux notamment dans les cimes ou courir au sol. « Dans un premier temps, nous avons éviter la propagation du feu avant de déverser un produit qui vient étouffer le feu » expliquait le lieutenant Lagros. Et heureusement, il n’y avait pas de vent ou alors très très léger.

La gendarmerie se trouvait également sur les lieux.

Jean Bernard

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *