Pouilloux – Les ailes du désir et les ailes de la zizanie

Ce n’est pas d’aujourd’hui que les avions décollent et atterrissent sur l’aérodrome de Pouilloux. Depuis 1949 très précisément. Mais aujourd’hui, des Polliaciens sont de plus en plus excédés par les pilotes qui  » ne respectent pas le périmètre de vol » est venu se plaindre ce lundi après-midi alors que depuis le matin a débuté un stage de voltige.

Le Polliacien en question a simplement rappelé la règle. « Et ce n’est que le premier jour, ça promet pour la suite » lance-t-il quelque peu agacé.

En novembre 2019, une réunion d’information s’était déroulée entre les membres de l’aéroclub et les riverains mécontents. Chacun avait expliqué son point de vue et chacun y avait mis de la bonne volonté… jusqu’à ce lundi après-midi.

Pierre Varloteaux, l’entraîneur des cinq pilotes en stage, garde son calme. « Le souci, c’est que des gens viennent voir les avions évoluer et ils sont même très contents. Ils applaudissent les pilotes à leur descente de l’avion et puis vous en avez deux ou trois qui gueulent. C’est comme ça, les gens râlent mais notre activité est tout à fait légale ».

Ceci dit, cette première journée d’entraînement a été intense pour les cinq as de l’aviation. Ils ont enchaîné les allers et retours dans le ciel à un rythme soutenu. Ils préparent les championnats de France qui auront lieu en septembre et l’Open de France programmé en octobre. Les deux seules compétitions officielles puisque cette année, pas d’Europe ni de mondial. La pandémie est passée par-là. La seule femme du groupe, Mélanie Astles met les « boucles » double, « elle doit participer à l’Open d’Allemagne et au championnat anglais » indique Pierre Varloteaux où il officiera comme juge. Mélanie est Anglaise.

En compétition, les pilotes disputent des épreuves libres et imposées qu’ils ne découvrent que la veille. « Je leur donne un programme à mémoriser et doivent le restituer en vol » explique Pierre Varloteaux, retraité de l’armée de l’air depuis un an et qui a fait partie de l’équipe de France de voltige. Son meilleur résultat, championnat du monde par équipes en 2009.

A Pouilloux, les moteurs d’avions vrombissent en l’air alors que certains Polliaciens grognent au sol.

Jean Bernard

Du 10 au 15 août 2020 avec une interruption la journée du 13 août, de 10h à 18h.

Les Pilotes sont :

  • Philippe Varinot, pilote « Unlimited » sur CAP 232 G-EJAC
  • Benoit Merieau, pilote « Excellence », sur l’Extra 330 SC F-HMTM
  • Pierre-Yves Fudali, pilote « Advanced », sur l’Extra 330 SC F-HMTM
  • Laurent Joffre, pilote « Advanced », sur l’Extra 330 SC F-HMTM
  • Mélanie Astels, pilote « Unlimited », sur l’Extra 330 SC F-HMEL

33 commentaires

  1. Bj. .j ai habiter pouilloux de 1965 a 1966..aux étangs garniaux pas loin de l aérodrome et a l époque il y avait souvent des voltige..etc etc..ben oui ca fait du bruit..mais pas plus que les rodéos les nuits dans villes….les voisins dans hlm..les cris des enfants dans les piscines…

  2. Un de ces jours il y aura un mort à faire joujou avec leur avion , il pollu plus l’air qu’autre chose . Comment cela peut-il être autorisé. Ils n’ont rien d’autre à faire que faire du bruit pour faire c… le monde on les entend à des kilomètres à la ronde..

  3. Les avions à Pouilloux, les cigales en Provence, le coq, les cloches des églises et des vaches. Ce ne sont que quelques jours dans une année.
    C’est préférable aux incendies, aux guerres, aux explosions… Etc….
    Elle est où la tolérance

    • Mon cher Armine.. Vous qui etes si tolérant je vous invite chez moi durant les voltiges… ET nous verrons si vous le resterez ensuite

      • Je suis aux Goujons et je les entends et en Provence aussi on attend qu’une chose l’arrivée des cigales et on est triste quand elles partent, annonçant la fin de l’été.
        Si vous habitiez à côté d’immeubles où le soir et la nuit, c’est cris, détonations, feux et qu’il faut se lever pour aller travailler.
        C’est moins attractif… Je sais de quoi je parle

  4. Rassurez-vous, dans quelques décennies, voire quelques années, cette activité sera sans doute qualifiée de purement accessoire au vu du réchauffement climatique et de la future pénurie de pétrole. L’aviation sera peut-être réservée aux transports utiles pour les échanges commerciaux, politiques et scientifiques.
    Tout comme les courses automobiles et motorisées, il faudra bien songer un jour à peser leur utilité au regard de la crise climatique qui nous tend les bras…

    • Tout à fait d’accord avec Philo
      Nous vivons ds une société pleine de paradoxes : d’un côté,pénalisation du français moyen qui bosse parce que son véhicule n ‘est pas vert , et de l’autre,tolérance envers tous les sports mécaniques, bateaux de croisière…..qui polluent +++ pour le plaisir d une minorité.
      Quant au bruit, je pense qu il faut savoir respecter la tranquillité d autrui et on ne peut comparer les bruits de la nature à ceux d avions volant à basse altitude
      Belle journée

      • paradoxe vous avez dit paradoxe

        rien de mieux qu’une belle piste de quads et de trials entre les hlm, ça couvre le bruit des avions et meme les hurlements du loup

  5. Jamais content de rien ces français

  6. Comme d’habitude on mélange tout et n’importe quoi…
    Ce n’est pas une activité essentielle et qui est pratiquée par une « élite » pour quoi en définitive???? Ca ne sert à rien donc à supprimer vu les désagréments occasionnés pour les riverains. J’habite à Pouilloux pour le calme et non subir ces vrombissements …
    Ah puis je propose à Pantherman et à Armine d’acheter ma maison puisque cela ne les dérange pas….

  7. Un petit confinement et la planète ira (un peu) mieux😉

  8. Arrêtez de vous plaindre pour un week-end. Moi c est les canots des voisins qui font leur concert d aboiements du matin ai soir et 7sur7

  9. ca pourrait deranger le loup, la pauvre bete

    du coup il va s’en retourner sur gourdon ou saint romain et les 16 effaroucheurs vont devoir reprendre du service pour qu’il se degourdisse les pattes

  10. le chien sur le kayak

    le probleme des canots se sont les vagues, mais rien de plus bio et ecolo qu’un hurlement de loup pour faire taire tous ces caBots

  11. Bonjour habitant pas loin de pouilloux je comprend les habitant car le bruit ai pénible et je ne suis pas a coter de l aérodrome

  12. Il n y a pas que les habitants de Pouilloux qui doivent supporter ces vrobrissements toute la journée. Du côté de Marizy aussi, on y a droit 😕 et on s en passerait bien

  13. le bruit est une pollution!!! et cette pollution dure bien plus qu’un weekend.
    j’invite Armine et Panterman à partager mes 8 heures de travail dans le bruit de la métallurgie et en rentrant chez moi, j’ en prendre encore plein les oreilles.
    le mécontentement monte en puissance vis a vis de la voltige et non du tourisme, nous serons de plus en plus à l’exprimer…

  14. Bruit incessant toute la journée grrrrrrr les avions doivent faire un effort sur le bruit , silencieux d échappement comme tout le monde.

    • Le chêne qui pleure

      De tout façon de notre temps plus personne n’est content
      A notre époque tout le monde ce réjouissait des petits plaisirs de la vie
      Et 2 semaines dans une année pour faire le bonheur des plus petits n’est quand même pas de trop
      Bonne journée à tous

  15. J’arrive à comprendre que le bruit des avions peut-être gênant , qqs jours par an …mais quand vous avez acheté votre maison il me semble que l’aérodrome était déjà là!

  16. Depuis 1949 l’aérodrome fait partie de la commune de Pouilloux donc si vous n’êtes pas content du bruit, il ne fallait pas venir habiter ici. Moi cela fait 40ans que j’habite ici et de plus quand j’étais enfant je vivais juste à côté de l’aérodrome. De plus est, c’est quoi une ou deux semaines sur une année!
    De tout façon maintenant les gens ne supportent pas la moitié de ce que pouvez supporter nos anciens. Vous n’êtes jamais content!!!!

    • bonjour

      D’accord avec toi Nadège il me semble que aérodrome était avant ceux qui se plaignent moi 62 ans que je vis pas très loin de celui ci et enfant avec ma famille on adoraient les fête de l’aviation à Pouilloux. Le français adore se plaindre jamais content

    • Tout à fait d accord avec toi Nadège!
      Personne ne peut plus rien supporter les coqs les vaches les avions….
      que chacun vivent sa passion à la période où ils le souhaitent sans rouspéter à longueur de journée ! A bon entendeur !!!

  17. Moi, je dis bravo à ces pilotes émérites.
    Ma seule envie, est d’aller les voir évoluer dans leurs acrobaties.
    Le bruit des avions, l’odeur des vaches, le chant des cigales, le bruit des tracteurs des agriculteurs qui produisent notre nourriture… Et j’en oublie…
    C’est devenu la mode de se plaindre. Tous ces gens devraient tester la vie d’ermite.
    Mais je suis certain qu’il s auraient encore quelque chose à redire….

    • L’odeur des vaches est toute les nuisances de la campagne c’est normal mais la pollution de ces acrobates est leur avion devrait être interdite … le préfet devrait agir et faire interdire ceci..

  18. Bravo Nadege bien d accord avec toi !!
    Nous aussi nous sommes nés à pouilloux
    avec une vingtaine d’années en plus à toi
    L aerodrome fait partie de notre patrimoine !!!
    Et pleins de souvenirs !!!
    La tolérance n existe plus !!
    En ce moment nous sommes dans un passage de notre vie si difficile !!!
    Réfléchissez les rouspeteurs !!
    Je pense que ceux qui ont rejoint le ciel et ces etoiles aimeraient bien-être au sol parmi nous pour admirer et ecouter ces belles acrobaties dans notre beau ciel bleu de POUILLOUX
    Bravo à tous les pilotes et bonne chance !!! pour le championnat

  19. Alors plus aucune indulgence pour quoi que ce soit.
    Les masques’ les gestes barrières ‘ le bruit du voisinage’ les avions trop bruyants ‘ le regard de l’autre’ la réflexion de l’un
    Je pense que nous avons la chance de pouvoir VIVRE ENSEMBLE.
    Tant bien que mal mais surtout nous avons la chance D’ÊTRE TOUJOURS VIVANTS.
    CQFD
    Regarder la misère autour de nous.
    Bonne journée à tous.

  20. Merci les voltigeurs,vous avez trouvé la solution super

  21. Euréka :

    Peut on suggérer aux pilotes de faire de la voltige avec des planeurs ?
    Ces aéroplanes ne font pas de bruits. juste un problème, le vol risque d’être court et composé d’une seule représentation. Le pilote aura bien évidemment un parachute.
    Non sérieusement, je pense comme MJT.

  22. Écouter cette belle acrobatie Lol, pollution inutile… Les bruits de la campagne je suis ok largement, mais pas ceci… À tous ces pilotes il perde leur temps…

  23. je ne suis pas écologiste… ,mais il apparaît que l’on a déjà « grillée » la planète ,pas pour notre survie mais juste pour notre plaisir. On continue comme sa alors??

  24. Hélas oui Ether, on continue comme ça! Le propre de l’Homme est l’inconscience et l’insouciance. Ce sont des défenses psychiques pour éviter la blessure narcissique. Et c’est ainsi qu’il n’y a plus de limite jusqu’à la crise, inévitable. Albert Camus traduit dans le mythe de Sisyphe que, malgré la pierre qui tombe encore et toujours, l’Homme tient absolument à la remonter encore et toujours, malgré l’absurdité de la situation. L’aérodrome est indispensable, tout comme l’aviation pour les échanges inter-humains, c’est le côté « gratuit » et « futile » des acrobaties qui est discutable. Si on veut faire des acrobaties, (le divertissement est aussi indispensable à l’humain), il est envisageable de les faire dans le respect de la nature et du moindre dérangement auditif, n’est-ce pas? Alors, un peu d’imagination et de travail pour inventer des avions silencieux et non polluants svp, au lieu de demeurer dans la paresse de l’existant sans en mesurer les désagréments. Ou alors de faire ces acrobaties différemment…
    Et soit dit en passant, le tapage diurne est régi par la loi : https://www.legifrance.gouv.fr/affichCodeArticle.do;jsessionid=1A9DB515C0A453DCD844F13DB80D2BC4.tplgfr35s_1?cidTexte=LEGITEXT000006072665&idArticle=LEGIARTI000035425967&dateTexte=20181113&categorieLien=id#LEGIARTI000035425967

  25. Si depuis la nuit des temps on avait écouté les gérémiades des grincheux malendurants, je me demande si on aurait découvert le feu. Heureusement depuis quelques temps, certains ont inventés les boules Quiès.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *