48 tués en 2019 sur les routes de Saône-et-Loire, c’est grave

INFORMATION DE LA PREFECTURE DE SAONE-ET-LOIRE.

BILAN 2019 DES ACCIDENTS DE LA ROUTE EN SAÔNE-ET-LOIRE

Notre département ne fait malheureusement pas exception à la première cause de mort violente dans notre pays, les accidents de la route.
En 2019, la Saône-et-Loire a connu pour la sixième année consécutive une hausse de la mortalité sur ses routes : 48 personnes ont été tuées, contre 34 en 2013, et le nombre d’accidents corporels a doublé sur cette période. Ces 48 victimes représentent l’équivalent des deux plus petites communes du département qui disparaîtraient simultanément dans l’année.
Les mois d’août et septembre 2019 sont les plus meurtriers. Ils enregistrent respectivement 7 et 8 tués, alors qu’en moyenne sur les quatre années précédentes, on déplorait une victime par semaine. L’objectif de 20 tués en 2020 dans le département, fixé par le conseil national de la sécurité routière du 27 novembre 2012, est encore bien loin.
L’année 2019 est aussi marquée, en comparaison à 2018, par :
• un doublement de la mortalité des piétons ;
• presque deux fois plus de tués en 2 roues motorisés ;
• 50 % de tués en plus en raison d’une vitesse inadaptée.
La vitesse demeure la cause première de l’accident et en accentue la gravité. Une moindre vitesse, c’est une augmentation du champ visuel, une distance d’arrêt réduite, des chocs moins violents et, ainsi que nous le souhaitons tous, une route apaisée.
Deux tiers des tués sont jeunes ou seniors. La vitesse, l’alcool et les stupéfiants, parfois cumulés, sont identifiées comme causes essentielles des accidents mortels. Nos comportements inadaptés demeurent la cause principale de la mortalité routière.
La situation est grave. Elle doit continuer à faire l’objet d’une attention soutenue de l’ensemble des services et partenaires (forces de l’ordre-police et gendarmerie-, Service départemental d’incendie et de secours, préfecture et Direction départementale des territoires, gestionnaires de voirie) ainsi qu’une implication sans faille tant sur le volet de la prévention qu’en matière de répression afin de « Vivre, Ensemble. »
Une affiche de synthèse du bilan départemental de la sécurité routière est en ligne sur le site internet départemental des services de l’État, et est adressée aux partenaires de la sécurité routière afin d’en informer les usagers de la route.
Le programme d’actions de sécurité routière 2020 visant à lutter contre le fléau de la délinquance routière est également disponible sur le site internet des services de l’État de Saône-et-Loire.
Rendez-vous sur : http://www.saone-et-loire.gouv.fr/l-accidentologie-r71.html
• pour consulter l’affiche,
• pour plus d’informations sur le bilan annuel,
• pour consulter le programme d’actions 2020.

 

Un commentaire

  1. Elle a le dos large la vitesse

    La premiere cause d’accidents est l’inattention, plusieurs facteurs dont téléphone, ennui de ne rouler qu’à 50 80 ou 110 par endroits, régulateur à vitesse maximum autorisée, sans compter les pietons et cyclistes rois pour qui le code de la route ne s’applique pas, c’est toujours de la faute de cet automobiliste maudit qui ne roulait pas assez lentement sinon il n’aurait pas percute ce pieton ou ce velo surgi de nulle part

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *