Pouilloux – Boxe anglaise : ça coince pour Mélanie Dionnet

     C’est le coeur plein d’amertume que Mélanie Dionnet est revenue ce samedi soir de parc d’Ohlain, dans la banlieue de Béthune.
La jeune sociétaire du Boxing Club Pouilloux participait aux 1/8 de finales des championnats de France. Elle avait pourtant particulièrement préparé l’événement, elle qui, initialement devait boxer la triple championne de France en titre a appris jeudi que plusieurs boxeuses avaient été écartées des championnats par la direction technique nationale afin qu’elles se retrouvent en Hongrie pour préparer les sélections aux JO.
La commission amateur avait du revoir toute l’organisation de la poule, si bien que sur le papier tout était jouable.
La nouvelle adversaire avait un palmarès équivalent à Mélanie, plusieurs années également dans le pieds/poings, la seule différence l’âge, Mélanie étant 6 ans plus jeune. De quoi laisser un espoir à la boxeuse de Pouilloux de pouvoir atteindre le carré final. Sauf que rien n’est jamais jouer d’avance dans le monde de la boxe et lorsque la cloche a retenti, la sérénité l’a emporté sur la fougue, Mélanie se donnant à fond pour décroché son billet pour les quarts, peut-être un peu trop d’ailleurs.
L’adversaire, a été plus posée, en commençant son premier round très tranquillement et en accélérant ensuite. Sans être très connaisseur, tout le monde a vu que si Mélanie a largement dominé la boxeuse adverse dans le premier round, cette dernière a beaucoup mieux fini.
    Malgré la déception, on peut penser que Mélanie ne mettra pas des semaine à refaire parler d’elle.

2 commentaires

  1. Cette jeune fille aurait été prise en main intégralement par le fight club71 la. Victoire aurait sûrement été au rdv, pouilloux n’a pas la réputation ni l’entraîneur pour former des champions, il est préférable quelque fois de rester dans son club d’origine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *