Pompiers de Montceau : les interventions grimpent dangereusement

On a beau dire, on a beau faire, aujourd’hui un sapeur-pompier doit savoir tout faire.

Au Centre de secours de Montceau-les-Mines, sur les 3759 sorties de secours en 2017, ce sont 73% secours à la personnes, 12% pour les incendies, 7% d’accidents et 8% divers. Ils sont là pour ça, certes et comme disait madame le maire, Marie-Claude Jarrot, ils rassurent: « Ah, les pompiers sont là » mais pas toujours pour les missions auxquelles ils sont destinés.

Devant la carence des ambulanciers du privé, « parce que moins remboursées par la sécurité sociale, ces missions reviennent aux pompiers. Ce ne sont pas des missions d’urgence » notait le lieutenant colonel Jean-Philippe Rebet, chef du groupement Ouest.

« En 10 ans, nos interventions ont augmentées de 66%, qui se traduisent aujourd’hui par 4 interventions de plus chaque jour » précisait le chef de corps du CIS de Montceau, le capitaine Christophe Reniaud, en poste depuis 5 mois. Des interventions en hausse mais pas nécessaire en personnel. Il n’empêche que, malgré ces interventions supplémentaires, les sapeurs-pompiers répondent toujours présents.

C’était à l’occasion de la cérémonie de remises de décorations et de grades aux pompiers qui s’est déroulée ce samedi à la caserne à Montceau, que ces chiffres ont été évoqués. Pas de saute d’humeur, ni revendications, seulement un constat: on demande toujours plus aux sapeurs-pompiers. D’où l’importance de l’apport des volontaires en raison « d’un effectif de professionnel constant » rappelait le lieutenant colonel. « La tension opérationnelle est alarmante. La population demande de plus en plus d’assistance » rappelait-il encore.

Le plus d’interventions n’élude pas pour autant la formation, notamment celle liée au risque d’attentat qui a nécessité une remise en question et implique que le CIS Montceau est opérationnel dans ce nouveau cas de figure et sert aussi de centre d’appui.

Jamais les sapeurs-pompiers ne dérogeront à la règle « Sauver ou périr » d’où une popularité dans le cœurs des Français et ici dans le Bassin minier toujours grandissante.

Jean Bernard

 

Un commentaire :

  1. Carence d ambulance privées ???? A savoir qu il y a une seule ambulance de garde de nuit pour un secteur supérieur à celui des sapeurs pompiers ….a savoir qu une ambulance privée montcellienne peut se déplacer jusqu a la frontière de nievre ….sans compter les transferts à Dijon Macon Chalon et retour à domicile …ce que les pompiers ne font pas !!!! Alors avant de critiquer il serait bon de connaître les missions de chacun surtout quand on est maire !!!! Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.