Polémique – Bien utilisés, les masques DIM ne sont pas dangereux

Une communication du Département.

Les masques Dim fournis aux collégiens

ne sont pas dangereux dès lors

qu’ils sont utilisés correctement

 

Après la polémique déclenchée par un article de Reporterre à propos d’une éventuelle toxicité des masques Dim, fournis notamment par la collectivité départementale aux collégiens, le Département de Saône-et-Loire s’était engagé à apporter des précisions quant à la suite donnée.

 

Un rapport de l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (ANSES) publié le 28 octobre dernier indique que les masques Dim ne sont pas dangereux dès lors qu’ils ont utilisés correctement, comme n’importe quel autre produit.

 

A l’issue de son expertise, l’ANSES « écarte la potentialité d’effets nocifs immédiats et graves pour la santé humaine, un constat conforté par l’absence de signalement auprès des centres antipoison et de toxicovigilance d’effets indésirables avérés liés au port de ces masques ».

S’agissant « des risques à moyen terme, l’ANSES conclut que dans l’hypothèse où les précautions d’emploi seraient scrupuleusement respectées, le port de ces masques ne présente pas d’effet nocif pour la santé humaine, notamment de toxicité pour la reproduction. Ces précautions comprennent le lavage avant le premier emploi et après chaque utilisation, le port de 4 heures maximum et le remplacement des masques dès qu’ils sont humides ».

 

Le Département invite les usagers à lire le rapport complet sur https://bit.ly/34RKTRM

Et informe que l’entreprise Dim à Autun a repris la commercialisation de ces masques.

Un commentaire :

  1. Et si a la première utilisation on ne les a pas lavé ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.