On a trouvé l’identité de Jack L’Eventreur ! A Montceau

C’est Franck Ferrand qui nous l’a révélé samedi à l’Embarcadère. 

Londres, 31 aout 1888, Mary Ann Nichols est tuée par Jack l’Eventreur. On l’a surnommé ainsi car il ouvrait ses victimes du menton au pubis et en sortait les organes.

Le 8 septembre, c’est le tour d’Annie Chapman.

Jack l’Eventreur se met à écrire à la presse et cette affaire commence à faire la une des journaux. Il annonce dans une lettre son prochain meurtre au 1er octobre.

Mais un jour avant, le 30 septembre, on retrouve au petit matin une nouvelle victime, qui n’a pas eu le temps d’être complètement découpée, l’assassin a été dérangé dans ses basses œuvres.

Une heure plus tard est retrouvé un second corps, atrocement mutilé celui-ci, avec le rein gauche et une partie de l’utérus en moins. Une partie du rein manquant a été envoyé au président du comité de vigilance avec un mot du meurtrier disant qu’il avait fait frire l’autre partie et que c’était succulent.

Un écrit a été également retrouvé sur un mur concernant un ou des juifs mais a été effacé et non divulgé par Charles Warren, le chef de la police londonienne pour éviter des émeutes antisémites.

La presse s’en donne à coeur joie et maintenant Jack l’Eventreur fait la une des journaux du monde entier.

Le 9 novembre, jour de l’anniversaire du prince de Galles, on retrouve Mary Jane Kelly dans son appartement le corps totalement évidé, ses organes couvrant tous les murs.

Après ce meurtre, la reine Victoria est furieuse, le ministre de l’Intérieur et Charles Warren, le chef de la police, démissionnent.

Les crimes s’arrêtèrent là.

Melville Macnaghten fut ensuite nommé chef du département d’enquêtes criminelles de Scotland Yard. Il se pencha sur ces meurtres et proposa trois suspects :

– Montague John Druitt : avocat ayant a priori des problèmes psychologiques, il eu le mérite de se suicider dans la Tamise peu de temps après le dernier meurtre, ce qui en fit un suspect parfait. Seule ombre au tableau, 6 heures après un des crimes, il commençait une partie de cricket à l’autre bout de Londres. A l’époque les transports n’étaient pas les mêmes que maintenant. Si la chose est théoriquement possible, sa culpabilité est guère crédible.

– Aaron Kosminski: interné en 1891 pour paranoïa, il ne parle jamais de ses crimes supposés, ce qui est le propre des paranoïaques. Il semble innocent.

– Michael Ostrog : escroc et voleur russe, on découvrit plus tard qu’il était en prison en France à l’époque des crimes.

Sophie Herfort est une historienne française qui se passionne pour cette affaire. Après avoir étudié tout le dossier, elle prit l’affaire sous un nouvel angle.

Jack l’Eventreur est un malade mental qui éventre ses victimes, mais selon tous les psychiatres, un malade de ce type ne s’arrête que parce qu’il se fait prendre par la police. S’il n’y a pas eu de nouveau crime, c’est que le meurtrier est mort ou empêché. Mais si ce n’est pas le cas, c’est que l’assassin n’était pas malade ! C’est donc qu’il n’a pas tué par instinct mais par intérêt.

En reprenant tout le dossier, il lui est ainsi clairement apparu que l’assassin était : Melville Macnaghten, cité plus haut, le chef du département d’enquêtes criminelles de Scotland Yard !

Entre autres arguments, il était détesté et bloqué dans sa carrière par Charles Warren, le chef de la police. Avec des crimes, des actes ignobles, des lettres à la presse pour faire monter le scandale, celui-ci ne pouvait finir que démissionné par les autorités. Ca lui a permis de gravir rapidement les échelons et de finir par enquêter sur ses propres crimes. Sortir une liste de trois suspects étaient aussi une excellente idée, même en ayant un ou deux d’innocentés par la suite, il en resterait toujours un plausible pour assurer sa tranquillité.

La thèse paraît audacieuse, mais on peut penser à l’affaire Watergate où « Gorge profonde », l’indicateur des journalistes ayant sorti l’affaire, fut en réalité Mark Felt, n°2 du FBI !

Toujours est-il que cette thèse, qui a été découverte par une femme, qui plus est française, risque de mettre très longtemps pour être retenue comme probable.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *