OMB – Un concert peut en cacher un autre

Une prestidigitatrice s’est glissée subrepticement dans le Festival Outre-Mer en Bourgogne… elle s’appelle Christiane Mathos.

Ce dimanche 6 mai il était prévu au programme un concert de Fabrice Di Falco: chanteur lyrique sopraniste/contre-ténor de la Martinique. Un empêchement de dernière heure prive le dit chanteur lyrique d’être présent.
Pa ni pwoblèm ! Christiane Mathos nous sort de la coiffe en madras une magnifique jeune fille à la voix d’or et un trompettiste de grand talent.

La jeune fille s’appelle Christelle Vertueux. Elle est étudiante en Arts de la Scène, se destine au théâtre, au chant. C’est une danseuse classique et moderne, pleine de vie et de volonté. Elle veut réussir dans les métiers artistiques, elle pratique les scènes ouvertes, s’est produite au stade Charléty, etc.

Elle est fille d’une athlète de haut niveau qui s’exprime dans les arts et la sculpture.

L’église n’a pas fait le plein, mais l’émotion est profonde après les quatre chansons interprétées et un magnifique alléluia de Léonard Cohen comme final réellement vécu par la jeune chanteuse.

Les applaudissements redoublent à la demande de Christiane Mathos qui présente ensuite Bernard Pelletier, un trompettiste de grand talent.

Eh bien, même si Fabrice Di Falco n’est pas venu, les spectateurs ont pris beaucoup de plaisir.
Un vrai tour de magie…

Gilles DESNOIX

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *